Aller au contenu principal

Mot du président

L'université de Lomé est performante, nous nous sommes battus pour qu'elle le soit, nous nous battrons pour qu'elle le reste et profite à tous.

Multiséculaire, l’université de tout temps, produit les savoirs et les sciences, sapidités de la communauté. A ce titre, l’Université de Lomé en ce qui la concerne tout particulièrement soutient, depuis sa création, les mutations de notre société par l'enseignement supérieur et la recherche. Mais aujourd’hui, l'enseignement et la recherche évoluent à un rythme incessant. Le constat est prodigieux. Des centres de recherches à travers le monde développent des vaccins en quelques jours, produisent des outils connectables. Partout le déploiement de l'innovation et le transfert des connaissances et technologies s'accélèrent. Pour accroître son impact dans ce contexte notre université doit entrer dans une ère de renouveau.   

Alors, le message que je voudrais partager, c'est que notre université doit faire la différence, sa mue, pour être une communauté apprenante encore plus citoyenne, ouverte et diversifiée. Elle dispose des ressources humaines ainsi que des compétences et talents impressionnants à découvrir, à révéler à faire émerger et à développer. Par cette culture de l’excellence, la recherche de la qualité, notre université doit s'affirmer davantage au régional et à l'international. Pour y arriver une transfiguration de ses actions, de ses méthodes et surtout de sa gouvernance est apodictique. Le contraire devient dirimant et rédhibitoire à tout projet d’évolution de notre institution. 

Cette ambition nous engage à travailler ensemble davantage au bien-être de tous. Œuvrons à préserver un milieu de vie, d’études et de travail propice à la santé, la sécurité, la dignité et la réussite des membres de notre communauté.  

Notre campus est doté d’un potentiel d’aménagement extraordinaire pour être encore plus attirant et inclusif. Travaillons à le rendre plus accueillant, durable, stimulant et chaleureux non seulement pour le corps professoral et enseignant, les étudiantes et étudiants, les personnels administratifs, mais aussi pour toute personne créatrice intéressée.

Par le renforcement de notre sentiment d’appartenance, besognons pour mieux soutenir notre communauté par des services simplifiés et plus adaptés aux besoins spécifiques de chaque membre. Adoptons de nouveaux modes d’études, d’enseignement, de recherche et de travail, d’un monde plus hybride et plus agile.

Notre université doit aussi être plus ouverte afin d’accroître significativement l’effet de la recherche et de l’innovation. Engageons-nous à positionner notre université comme le cœur battant dans la cité, prête à partager son savoir dans une perspective de bien et de destin commun. En ces temps de réorganisation mondiale, proposons des espaces d’échanges sur des questions complexes et ambitieux, d’interdisciplinarité et d’intersectorialité, tout en pariant sur la recherche participative, les partenariats et l’entrepreneuriat. 

Aujourd'hui, je suis altier et passionné de vous communiquer mon ambition, cette appétence de rendre notre université unique. Pour y parvenir, je suis vêtu, et ceint comme vous, de l’énergie et du courage pour réinventer des pans importants de l'enseignement et de la recherche. Je vous convie à prendre part à cet élan communautaire pour repousser plus loin les limites de la connaissance à l’Université de Lomé. Le pari exige plus de moyens financiers, mais aussi la dextérité et la confiance de toutes les composantes de notre communauté. Au plaisir d'emprunter ce chemin avec les bonnes volontés.