Skip to main content
UL : une table ronde sur la physio ou bio-anthropologie !

UL : une table ronde sur la physio ou bio-anthropologie !

Le projet de recherche sur la restitution des biens culturels du Togo en Allemagne, est toujours d’actualité à l’Université de Lomé. Le sujet a fait l’objet des échanges au cours d’une table ronde modérée par Dr Kokou Azamede, Maître de Conférences en germanistique au Département d’Allemand de la Faculté des Lettres, Langues et Arts (FLLA) de l’UL, en collaboration avec une équipe de recherche allemande. C’était le 21 novembre 2022, à la salle de conférence  de l’Institut Confucius de l’UL, en présence du 1er Vice-président de l’UL, le professeur Komlan Batawila, des doyens et directeurs, des responsables des ministères de la culture et ceux de la sécurité,  des enseignants, et étudiants de l’UL.  

Le projet de recherche sur les biens culturels, s’est étendu à la recontextualisation des restes humains de l’époque coloniale allemande au Togo. A cette étape de la recherche, l’équipe a échangé  avec le public sur  des sous thèmes : « Pratique de l’archéologie et de l’anthropologie dans le contexte africain »; « physio- anthropologie et médecine légale », « bio archéologie et anthropologie »  « recherche de provenance et bio anthropologie »;et  « perspectives de la physio anthropologie » développés respectivement par les professeurs Komi Kossi-Titrikou (UL), Ursula Wittwer; et mesdames  Anna Lagia (Université de Freiburg), Barbara Tebmann, (Musée, Berlin) et Sarah Fründt.

Dans leur propos, les animateurs de la table ronde ont souligné le caractère transdisciplinaire et pluridisciplinaire de la physio ou bio-anthropologie, avant de rappeler la méthodologie utilisée par cette discipline. Le professeur Batawila, à cette occasion, a souligné la pertinence du projet qui enclenchera le processus de restitution des biens culturels. Aussi, a-t-il évoqué une éventuelle implémentation de la ‘’physio ou bio’’ dans l’enseignement à l’Université de Lomé.

Les échanges avec le public, après les différentes communications, ont porté sur l’origine de l’homme, sur les questions d’éthique, de l’espèce humaine, de l’ADN, ou de bio-anthropologie elle-même. Les séances se poursuivront avec l’équipe de recherche venue d’Allemagne, le 22 novembre 2022, à l’UL et les 23, 24 et 25 novembre 2022, à Kpalimé (préfecture de Kloto) par les visites des sites historiques de Misahöhe et du village de Sodo.

UL : une table ronde sur la physio ou bio-anthropologie !