Skip to main content
Rentrée 2020-2021 : l’UL forme ses nouveaux enseignants à la pédagogie universitaire.

Rentrée 2020-2021 : l’UL forme ses nouveaux enseignants à la pédagogie universitaire.

 

La qualité de la formation universitaire dépend fortement de la planification stratégique et opérationnelle, de l’accès aux outils didactiques, des infrastructures mais avant tout, de la qualité des formateurs. La culture de l’excellence à travers la consolidation des aptitudes des enseignants s’impose et doit contribuer à promouvoir la réussite des apprenants. Ce lundi 7 décembre 2020 au Village du Bénin, l’Université de Lomé (UL) n’a pas dérogé à la règle de sa traditionnelle formation des enseignants nouvellement recrutés suite aux différents appels à candidatures, en fonction des besoins des établissements. La cérémonie d’ouverture des travaux a été présidée par le Professeur Komlan Batawila, 1er Vice-président de l’UL.

formation

Les objectifs de cette formation, qui intervient en prélude à l’année académique 2020-2021, sont, entre autres, d’adapter l’offre de formation aux exigences des standards internationaux et du marché de l’emploi local et régional, améliorer la qualité de la formation, renforcer les liens entre l’université et son environnement, développer des axes de recherche en rapport avec les besoins du pays et de la sous-région,  et enfin se doter d’un système et des outils modernes de gouvernance. Pendant cinq (05) jours, trente-cinq (35) nouveaux enseignants de l’UL se feront former pour une nouvelle année académique qui annonce une alternance entre cours en présentiel et cours à distance.

formation

La formation propose un temps d’apprentissage et d’échanges sur comment enseigner et comment évaluer dans un système universitaire dont la clé de voûte est le LMD (Licence, Master, et Doctorat). Aujourd’hui, la mission de l’enseignant-chercheur ne se résume plus seulement à présenter un cours magistral. Il doit également  participer à l’élaboration de l’offre de formation et celle des ressources pédagogiques à mettre à la disposition des étudiants. Il a, en outre, l’obligation de veiller à l’acquisition des savoirs par les étudiants, d’évaluer les apprentissages et  d’accompagner chaque étudiant dans son projet de formation.

formation

Enfin, les nouveaux universitaires se familiariseront avec la gestion concomitante de la carrière d’enseignant et de chercheur. Cette carrière se gère aussi bien au niveau de l’université qu’au niveau des institutions internationales, en l’occurrence le Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement Supérieur (CAMES), organe par excellence qui valide les productions scientifiques des enseignants et leur évolution en grades.

formation

Le Professeur Batawila a exhorté les nouveaux enseignants-chercheurs à être assidus à la formation afin de donner le meilleur d’eux-mêmes. Il les a rassurés de la disponibilité de la nouvelle commission LMD qui porte en elle toutes les qualités nécessaires à la réussite de la formation hybride dans ce contexte particulier lié au COVID-19.