Skip to main content
L’UL honore la persévérance de dame Denise Yawa Mensah, une bachelière 2020 pas comme les autres

L’UL honore la persévérance de dame Denise Yawa Mensah, une bachelière 2020 pas comme les autres

L’Université de Lomé (UL) a honoré le lundi 26 octobre 2020 madame Denise Yawa Uzem Mensah, lauréate du baccalauréat 2e partie 2020 à l’âge de 51 ans. Pour sa bravoure, sa persévérance et son parcours atypique, les autorités universitaires de Lomé sous l’égide du Président, Professeur Dodzi Komla Kokoroko, ont tenu à lui rendre un vibrant hommage au cours d’une cérémonie solennelle organisée à la Salle de Conseil de la Présidence de l’UL.  

Malgré son âge avancé, les contraintes liées à sa situation de femme mariée, de patronne d’atelier de couture, madame Denise Yawa Mensah a fait montre d’abnégation et de courage en reprenant ses études après 28 années d’interruption des études en classe de 4ème. Ces efforts ont payé, elle a obtenu son baccalauréat 2e partie cette année 2020. Cet acte de rigueur et d’exemplarité a été unanimement salué par l’institution universitaire comme un modèle à suivre pour la jeunesse togolaise. Pour le Président de l’Université de Lomé, Mme Mensah fait preuve de courage dans l’adversité, elle fait partie de ces hommes et de ces femmes qui lèvent le front devant les affronts de la vie.

En reconnaissance de son exemplarité et du modèle qu’elle incarne, l’UL décide d’exonérer Mme Mensah des frais d’inscription et d’études si elle décide d’en être une de ses étudiantes. À rebours, même si elle décidait de prendre ses cours dans les universités privées, l’UL se tiendra toujours à ses côtés, attentive à ses préoccupations, et sera à son secours, car dixit le Président « Mme Mensah incarne pour l’Université de Lomé les valeurs majeures qui permettent aux hommes et aux femmes de s’épanouir notamment le courage, la bravoure et le rêve d’un lendemain meilleur. Vous nous réconciliez avec des réformes non réalisées dans le système éducatif togolais, notamment l’idée de se former tout au long de la vie ».

L’UL honore la persévérance de dame Denise Yawa Mensah, une bachelière 2020 pas comme les autres

 

Réagissant aux doléances formulées par Mme Mensah, le Président Kokoroko, également Ministre des Enseignements primaire, secondaire, technique et de l’artisanat, a fait remarquer que « l’Université de Lomé a un parcours identique à celle de son hôte, c’est-à-dire le refus de la paresse et la capacité à surmonter les difficultés et les coups orchestrés par les ennemis du progrès et de l’innovation ». Il a annoncé que des réformes se feront et prendront en compte les décrochés du système tout autant que les volontaristes qui voudront se réconcilier avec eux-mêmes par les études.

Tout émue, Mme Mensah a exprimé toute sa reconnaissance à l’Université de Lomé. Elle invite toutes femmes à poursuivre leurs rêves et à s’armer de courage et abnégation devant les difficultés. Pour finir, elle a laissé entendre  qu’elle voudra si c’est possible, avoir la licence en management.

La cérémonie s’est déroulée en présence des autorités universitaires de Lomé, du Ministre de l’action sociale, de la promotion de la femme et de l’alphabétisation, Adjovi Lonlongno Apedo-Anakoma et du Ministre des Sports et des loisirs, Lidi Bessi-Kama.