Skip to main content
Les activités pédagogiques et d’enseignement du semestre Harmattan, objet d’échanges à l’UL

Les activités pédagogiques et d’enseignement du semestre Harmattan, objet d’échanges à l’UL

 

Les activités pédagogiques et d’enseignement du semestre Harmattan, objet d’échanges à l’UL

Le président de l’université de Lomé, le professeur Dodzi Komla Kokoroko, a convié les doyens et les directeurs des établissements à une réunion-bilan du semestre Harmattan, le 12 juillet 2021, à la salle professeur Koffi Ahadzi-Nonou de la présidence de l’UL. Il s’agit, pour l’autorité universitaire, de s’assurer que les activités d’enseignements et de formation se sont bien déroulées dans les 17 établissements de l’UL avant l’entame du semestre Mousson. Outre les doyens et directeurs des établissements, la rencontre présidée par le 1er Vice-Président, Pr Komlan Batawila, a connu la participation de la 2ème Vice-Présidente, Pr kafui Kpégba, de Madame le secrétaire général, Marie Luce Akossiwoa Essi Madjé Mensah Attoh, du directeur de cabinet du président de l’UL, monsieur Kodjo Sossoe, de la direction des affaires académiques et de la scolarité (DAAS), des membres de la commission scientifique et pédagogique et ceux de la commission LMD/UL.

Les activités pédagogiques et d’enseignement du semestre Harmattan, objet d’échanges à l’UL

Les échanges ont porté sur l’organisation des enseignements en présentiel et en distanciel dans les différents établissements, la participation des étudiants au cours, les expériences acquises en mode hybride et les difficultés rencontrées, les examens de fin de semestre Harmattan et la proclamation des résultats de ces examens. D’autres sujets comme la vaccination anti-COVID des membres de la communauté universitaire, la participation des enseignants aux manifestations scientifiques organisées au sein de l’institution ont également été abordés. Il en ressort, d’une manière générale, que tous les établissements ont pu terminer le semestre et ont organisé les examens, malgré la pandémie à la Covid-19. Cependant, les établissements à grand effectif ont connu quelques difficultés dans l’organisation des examens pour raison de disponibilité de salles, la non maîtrise du système hybride par les étudiants, surtout les nouveaux, et certains enseignants qui peinent à assimiler les nouvelles méthodes d’enseignement.

 

Les activités pédagogiques et d’enseignement du semestre Harmattan, objet d’échanges à l’UL

Pour Pr Komlan Batawila, il est important de statuer sur les forces et les faiblesses observées au cours du semestre Harmattan afin de mieux amorcer le semestre Mousson. Des directives seront données en concertation avec la commission LMD/UL et la commission scientifique et pédagogique à la suite des résultats définitifs et globaux du semestre Harmattan a-t-il indiqué.