Skip to main content
Webinaire international du CEROCE sur les enjeux socio-communicationnels du vivre ensemble

Webinaire international du CEROCE sur les enjeux socio-communicationnels du vivre ensemble

 

L'Université de Lomé (UL) accueille, depuis ce matin du 26 novembre 2020,  un colloque international sur "les enjeux socio-communicationnels du vivre ensemble", à la salle de conférences de WASCAL. Pendant deux jours, des universitaires réunis par le Centre d'études et de recherche sur les organisations, la communication et l'éducation (CEROCE) débattront des causes des crises sociopolitiques qui surviennent sur le continent africain. La cérémonie d’ouverture, a été présidée par la 2ème Vice-présidente de l’UL, le Professeur Kafui Kpegba.

ceroce

Depuis les indépendances, l’un des défis des Etats africains a toujours été de construire des nations dans lesquelles l’acceptation de la différence et de l’altérité serait une réalité. Or, cette préoccupation visant à promouvoir la cohésion sociale et le développement du continent, reste fortement remise en cause comme en témoignent les fréquentes crises sociopolitiques qui secouent de nombreux Etats. Les incursions de la politique, des questions idéologiques et celles liées au régionalisme dont les sources remontent à la colonisation et aux luttes pour les indépendances, sont également des facteurs en défaveur du vivre ensemble. Cette rencontre est donc une occasion pour les participants de réfléchir sur des approches de solutions pour plus de cohésion sociale.

ceroce

Les échanges qui nourriront les différents panels s’articuleront autour de cinq (05) grands axes, à savoir l’épistémologie de la notion du vivre ensemble - l’ethnicité, l’identité nationale et citoyenneté - langues, religions et vivre ensemble – médias, communication et vivre ensemble – circulation des savoirs et développement. Pour la Directrice du CEROCE, Madame Kouméalo Anaté, « Les différentes communications questionneront au bien les sens du vivre ensemble dans une approche pluridisciplinaire pour créer une société plus durable ».

ceroce

Il est urgent pour les pays africains d’aller au-delà de ce qui pourrait les diviser et de mutualiser ce qui les rassemble, en mettant en place des dispositions réalistes et viables qui garantissent la paix. La marche de l’écrevisse n’est donc plus permise dans un contexte mondial de plus en plus marqué par des défis multiformes qui font appel à la solidarité humaine.

ceroce