Skip to main content
Un atelier de trois jours à l’UL pour valoriser la recherche au Togo

Un atelier de trois jours à l’UL pour valoriser la recherche au Togo

Un atelier de formation a été ouvert ce 11 novembre 2020 à l’Auditorium de l’Université de Lomé par le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, le Professeur Majesté Ihou Watéba, à l’endroit des chercheurs des universités publiques et des structures de recherche scientifiques et techniques du Togo. La cérémonie d’ouverture s’est déroulée en présence des autorités universitaires, du Directeur National de la Recherche, le Professeur Kouami Kokou, du Directeur de l’Agence Universitaire de la Francophonie, le Professeur Baba Gnon, du Directeur de la Recherche et de l’Innovation, le Professeur Essohanam Batchana et plusieurs responsables de laboratoires et d’équipes de recherche du Togo.

atelier de formation

L’objectif poursuivi par cet atelier qui prendra fin le vendredi 13 novembre 2020 est de donner un nouvel élan à la recherche au plan national en permettant un meilleur impact des résultats sur le développement. En accord avec les orientations définies par les plus hautes autorités étatiques, l’Université de Lomé (UL) a l’obligation de se donner plus de moyens pour accompagner la volonté politique. Elle se positionne ainsi comme un acteur clé dans le développement du pays. Pour ce faire, l’UL se rend résolument disponible pour être le levier fondamental de la réussite des programmes gouvernementaux, en particulier le Plan National de Développement (PND). Le thème de cette rencontre, « organisation et encadrement des structures de recherches togolaises en lien avec le Plan national de Développement et les Ecoles Doctorales », est révélateur de la pertinence de réunir les différents acteurs concernés. Il est donc capital de mobiliser davantage le monde de la recherche pour qu’il se mette au service de l’invention de solutions innovantes et adaptées aux besoins des populations.

atelier de formation

Pendant trois jours, les participants échangeront sur les stratégies de recherche de financement, la coopération, le réseautage, le management des écoles doctorales, les techniques de planification stratégique de la recherche, la politique nationale de la recherche et ses différentes perspectives. Pour le Ministre Wateba, la disponibilité des structures et laboratoires ou des écoles doctorales ne saurait suffire pour atteindre les objectifs de développement. Il est indispensable d’avoir de façon constante des formations, des encadrements et un accompagnement appropriés pour faire de la recherche le moteur du développement.

atelier de formation

Il faut noter que l’UL possède désormais cinquante-cinq (55) Structures de Recherche Universitaires (SRU) accréditées et quatre (04) centres d’excellence de plus en plus équipés et performants. Cette formation permettra de renforcer la coordination de la recherche au Togo et aussi de promouvoir la recherche interdisciplinaire. Une nouvelle page se laisse alors écrire dans le livre d’or de la modernisation de l’Université de Lomé.