Skip to main content
UL/Recherche : 4e édition de la rencontre annuelle de la Chaire UNESCO

UL/Recherche : 4e édition de la rencontre annuelle de la Chaire UNESCO

L’auditorium de l’Université de Lomé a abrité ce 10 juin 2022, une journée d’étude internationale dans le cadre de la rencontre annuelle de la Chaire Unesco « Défis partagés du développement : savoir, comprendre, agir » qu’organise la faculté des sciences de l’homme et de la société (FSHS) à l’UL, du 08 au 11 juin 2022. Cette manifestation scientifique portant sur le thème : « Les jeunesses face aux défis et transformations en Afrique » entend préparer les jeunes générations à relever les défis de la mondialisation et du développement durable. Elle a été marquée par une cérémonie d’ouverture présidée par le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche, le professeur Ihou Majesté Nazoba Wateba qui avait à ses côtés, le premier vice-président de l’UL, le professeur Komlan Batawila, la titulaire de la Chaire Unesco, « Défis partagés du développement : savoir, comprendre, agir », le professeur Anne Le Naëlou et le doyen de la FSHS, le professeur Edinam Kola, président du comité d’organisation.

Pour le ministre de l’enseignement supérieur, les idées majeures et les thèmes de la journée de la rencontre épousent les réalités de notre temps. Aussi a-t-il tenté de définir la notion de la jeunesse dans sa globalité et la responsabilité qui incombe à la jeunesse africaine. Au niveau de l’Etat, l’exigence d’une formation adaptée au marché de l’emploi, de même que la protection de la jeunesse contre toute influence externe et interne, deviennent une priorité. Il n’a pas manqué de manifester son admiration aux promoteurs et aux partenaires de la rencontre de Lomé. Pour leur part, le 1er vice-président de l’UL, le doyen de la FSHS, le professeur Anne Le Naëlou de l’université Paris1 Panthéon Sorbonne, ont tous réaffirmé leur volonté de voir ce programme se poursuivre et ont invité les différents partenaires à s’investir davantage dans la formation de la nouvelle génération. Ils ont, par ailleurs, félicité le président de l’UL, le professeur Dodzi Komla Kokoroko, pour avoir facilité la tenue des ateliers et de la journée d’étude internationale de la Chaire UNESCO à l’UL.

Les travaux de cette manifestation scientifique se tiennent au profit de doctorants, jeunes chercheurs et chercheurs seniors, dans un souci de partage d’expériences, de collaboration académique, de dialogue inter-universitaire à travers un espace scientifique commun créé par l’UNESCO. Au cours des travaux, plusieurs thématiques, notamment « Comment écrire et publier un article scientifique », « Comment mobiliser les données chiffrées dans les travaux », « Orientation scolaire et adéquation emploi/formation », « Ethique et déontologie de la recherche », « La contribution de la zone franche au développement socioéconomique du Togo de 1989 à 2019 », « L’influence des dimensions de 1’identité sur la consommation », ont été présentées et suscité des débats riches en informations.

 La conférence inaugurale de ce jour a été présentée par monsieur Sohou Aleza, Maître de Conférences en sociologie de l’éducation à la faculté des sciences de l’homme et de la société de l’UL sur le thème : Jeunesse africaine : défis de l’éducation formelle et d’employabilité pour la transformation sociale. Elle a été modérée par madame Gaëlle GILLOT, maître de conférences à l’université de Paris 1 Panthéon Sorbonne.