Soumis par direcoop le mar, 01/14/2020 - 15:38

OUVERTURE D’UN CENTRE DE RECHERCHE SUR LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES AU TOGO

Les changements climatiques et leurs diverses implications révèlent au fil des années un danger réel pour la race humaine dans son ensemble. Pour y faire face, des mesures ont souvent été prises au niveau mondial depuis la première COnférence des Parties (COP) en 1995 à Berlin mais force est de constater que les multiples rencontres internationales ne suffisent pas pour réduire le risque. Il revient à chaque pays de s’organiser en faisant des recherches sur le plan local afin de trouver les voies et moyens efficaces et adaptés à son contexte environnemental.

Ouverture d’un centre de recherche sur les changements climatiques au Togo

 

Le lieu par excellence de la recherche étant l’Université, l’Etat togolais doit pouvoir compter sur les chercheurs et experts de l’enseignement supérieur, spécialistes des changements climatiques et des menaces qui y sont afférentes. Prenant ainsi pleinement conscience du rôle qu’elles doivent jouer à cet effet, les autorités universitaires de Lomé ont procédé, par arrêté n° 043/UL/P/SG/2019 du 24 octobre 2019, à l’ouverture d’un centre de recherche sur les changements climatiques au Togo, en abrégé « CRCC », pour une période de sept (07) ans. Le CRCC a pour missions de développer les connaissances scientifiques et les innovations technologiques en matière de résilience aux effets négatifs du changement climatique dans les différents secteurs d’activités ; de renforcer les capacités des acteurs en matière de développement face aux besoins des populations locales pour accompagner efficacement les objectifs nationaux, de résilience aux impacts des changements climatiques et à la nécessité de protéger l’homme et son environnement ; et de valoriser les résultats des recherches scientifiques.

Les principales activités du CRCC s’organiseront autour de certains axes de recherche, à savoir les produits de consommation et la sécurité de l'homme; les droits de l’environnement (institutions locales, droits des communautés, droit international, etc.) ; l’agriculture et la mise en marché des produits agricoles ; l’évolution du climat et la production agricole ; l’aménagement forestier, la sylviculture et le changement climatique ; les biotechnologies végétales et l’amélioration de la production des végétaux ; l’économie verte ; la biomasse énergie ; l’hydrologie et la climatologie ; la transformation et la valorisation des Produits Forestiers ligneux et non ligneux.

Ouverture d’un centre de recherche sur les changements climatiques au Togo

 

Le CRCC regroupe les structures de recherche universitaires (SRU) suivantes au sein desquelles il jouera un rôle de coordination de la recherche. Il s’agit du Laboratoire de Recherche «Espaces, Echanges et Sécurité Humaine » ; du Centre Ouest-Africain de Service Scientifique sur le Changement Climatique et l’utilisation des terres (WASCAL) ; du Laboratoire de Recherche Forestière (LRF). En outre, les sollicitations envers d’autres spécialistes provenant des partenaires nationaux et étrangers ne seront pas négligées.

L’ouverture de ce centre offre l’opportunité au gouvernement togolais de protéger la population des dommages causés par le réchauffement climatique en lui assurant un cadre de vie sécurisé. Pour rappel, suite à sa ratification en 1995 de la convention cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC, 1992), le Togo a élaboré en 2009 un plan d’action national d’adaptation (PANA), et en 2014 un plan national d’adaptation aux changements climatiques (PNACC) avec l’appui de la Coopération Allemande à travers la GIZ. Le CRCC est dirigé par un directeur et un directeur adjoint nommés par arrêté du Président de l’Université de Lomé.

Ouverture d’un centre de recherche sur les changements climatiques au Togo