Soumis par direcoop le mer, 11/28/2018 - 11:01

LE PROGRAMME WAVE-TOGO DE L’ECOLE SUPERIEURE D’AGRONOMIE POUR CONTRER LES MALADIES VIRALES DU MANIOC AU TOGO

Le manioc constitue, à lui seul, l'aliment de base de plus de 800 millions de personnes dans le monde, dont plus de 250 millions en Afrique. Malgré ses nombreux atouts, la culture du manioc est sujette à plusieurs contraintes dont la maladie de la mosaïque Africaine du manioc (CMD) et la maladie de la striure brune du manioc (CBSD) très dommageables aux cultures et qui affectent sa productivité. Pour freiner la progression de la CBSD et mieux contrôler la CMD, le West African Virus Epidémiology (WAVE-Togo), un programme régional logé à l’Ecole Supérieure d’Agronomie (ESA) de l’Université de Lomé a organisé du 27 au 28 novembre 2018, au centre FOPADESC à Lomé, un « Atelier d’élaboration d’un plan d’action national contre les maladies virales du manioc pour une sécurité alimentaire durable au Togo ». L’idée est de mettre en place un système de veille, un système d’alerte précoce et un plan de riposte contre la CBSD.

Le programme WAVE-Togo de l’Ecole Supérieure d’Agronomie pour contrer les maladies virales du manioc au Togo

 

L’atelier vise à l’élaboration d’un plan d’action national de lutte contre les maladies virales du manioc. Durant deux jours, les experts et acteurs de la filière du manioc au Togo, ont travaillé à établir un état des lieux des viroses du manioc et les objectifs du plan national d’actions contre les maladies virales du manioc. Ils ont également travaillé à la mise en place d'une structure opérationnelle d’urgence, déterminer son ancrage institutionnel, sa structure organisationnelle et sa gouvernance ; à déterminer les mesures phytosanitaires, les mécanismes de surveillance, de diagnostic, d’alerte et de riposte pour la gestion des maladies virales du manioc ; à évaluer le coût du plan d’action tenant compte des ressources humaines, matérielles et financières à mobiliser ; et à mettre en place un système de suivi-évaluation pour la mise en œuvre du plan d’action national.

Le programme WAVE-Togo de l’Ecole Supérieure d’Agronomie pour contrer les maladies virales du manioc au Togo

 

L’atelier, animé à la fois par des échanges en plénière et des groupes de travail thématiques, a été officiellement ouvert par le 1er Vice-Président de l’Université de Lomé, Pr Komlan BATAWILA, en présence du Directeur de l’ESA, Pr Jean SOGBEDJI, du Coordonnateur du projet WAVE-Togo, M. Djodji ADJATA, et des acteurs du secteur de la culture du manioc au Togo.

Pour rappel, WAVE-Togo est un programme régional financé par la Fondation Bill et Melinda Gates. Ce projet d’Epidémiologie des virus des plantes à racines et tubercules en Afrique de l’Ouest est initié en faveur de six(6) pays producteurs de la sous-région dont le Togo pour contrer la dévastation de tout virus. Le programme est exécuté notamment au Bénin, au Burkina Faso, en Côte d'Ivoire, au Ghana, au Nigéria et au Togo.

Le programme WAVE-Togo de l’Ecole Supérieure d’Agronomie pour contrer les maladies virales du manioc au Togo