Soumis par direcoop le ven, 02/07/2020 - 16:11

FINANCEMENT DE LA RECHERCHE PAR L’UNION EUROPÉENNE DANS LES UNIVERSITÉS PUBLIQUES DU TOGO

Les défis qu’imposent les changements climatiques nécessitent au plan national une diligence dont la réussite trouvera des solutions adaptées aux problèmes environnementaux. La recherche universitaire est bien la voie indiquée pour la conception des stratégies d’action et la coordination des mesures adoptées par les autorités étatiques. Ainsi, grâce au financement considérable de l’Union Européenne (UE), à travers le Programme d’Appui à la Lutte Contre le Changement Climatique (PALCC), le Togo est déterminé à contribuer à l’émergence d’une économie résiliente et à faible émission de carbone.

Financement de la recherche par l’Union Européenne dans les universités publiques du Togo

Un Protocole de partenariat entre les Universités publiques du Togo et le PALCC a été signé le 27 juin 2019 pour matérialiser la volonté des deux entités à travailler de concert en vue de juguler le risque qui d’ailleurs ne se limite plus aux variations climatiques mais s’étend à la politique, à l’économie, voire à la survie de l’espèce humaine.   Ensuite, l’appui financier de l’UE a permis le 24 octobre 2019 d’ouvrir à l’Université de Lomé un centre de recherche sur les changements climatiques au Togo, en abrégé « CRCC », dont le bloc pédagogique a été construit et équipé à près de deux cents millions (200.000.000) Francs CFA grâce à ce même appui pour une période de sept (07) ans. Ledit centre a pour missions de développer les connaissances scientifiques et les innovations technologiques afin de renforcer les capacités des acteurs en matière de développement, accompagner les populations locales dans leurs efforts de se protéger ainsi que leur environnement, et de valoriser les résultats des recherches scientifiques.

Financement de la recherche par l’Union Européenne dans les universités publiques du Togo

 

Ce dernier point a conduit l’UE à trier sur le volet une cinquantaine de projets de recherche aussi élaborés les uns que les autres. La pertinence sociale du sujet et son utilité environnementale pour les populations locales ont permis de retenir 27 projets (Masters, Thèses, et Séniors)  en lien avec les problématiques du changement climatique, la gestion durable des terres, des forêts, des aires protégées, des espaces verts, et l’efficacité énergétique. Les Universités publiques de Lomé et de Kara sont sollicitées pour la mobilisation de compétences humaines et techniques à travers des équipes composées d’enseignants-chercheurs, de chercheurs, d’étudiants, de personnel technique de recherche et/ou de personnes ressources sélectionnées en fonction de leur expertise, aptitude et expériences pour la production des connaissances. Aussi les deux Universités développeront-elles en synergie avec le PALCC des stratégies, méthodes et plans de travail en adéquation avec les objectifs dudit Programme, et ce conformément à leurs procédures et à celles de l’UE.

Financement de la recherche par l’Union Européenne dans les universités publiques du Togo

 

En termes de financement, un montant global de cent quatre-vingt-onze millions deux cent vingt-six mille neuf cent cinquante-sept (191.226.957) Francs CFA, soit deux cent quatre-vingt-onze mille cinq cent vingt-quatre mille (291.524) Euros, a été attribué aux différents projets d’études de Masters/Doctorats et projets seniors sur la thématique de changement climatique des universités publiques de Lomé et Kara. Plus spécifiquement, pour le compte de l’Université de Lomé, cent vingt-trois millions neuf cent quarante-cinq mille neuf cent cinquante-huit (123.945.958) Francs CFA sont attribués à 20 études (Masters, Thèses, et Séniors) réparties dans 4 laboratoires ; pour l’Université de Kara, soixante-sept mille deux cent quatre-vingt mille neuf cent quatre-vingt-dix-neuf (67.280.999) FCFA sont attribués à 7 études (Masters, Thèses, et Séniors) portées par 4 laboratoires. Il faut noter que le nombre de projets d’études retenus dépend essentiellement de l’enveloppe financière disponible et de la durée d’exécution des études qui est limitée dans une marge de 20 mois au maximum.

Financement de la recherche par l’Union Européenne dans les universités publiques du Togo

 

Les négociations sont en cours avec l’Union européenne  pour que, dans la mesure du possible, d’autres études dans différents domaines d’intervention comme le Droit de l’environnement, la sociologie et d’autres filières agronomiques, soient également financées. Rappelons que le protocole d’accord du 27 juin 2019 répond à une collaboration sur des études commanditées par le PALCC en réponse aux besoins en connaissances scientifiques du Ministère de l’environnement du développement durable et de la protection de la nature (MEDDPN). Les résultats de ces études permettront de fournir une base de données actualisée et une assise scientifique renforcée au MEDDPN dans l’élaboration et la mise en œuvre des outils d’atténuation et d’adaptation aux changements climatiques.

Les autorités universitaires de Lomé et de Kara expriment leur gratitude et leur satisfaction pour l’accompagnement inestimable dont leurs institutions de  recherche ont fait l’objet. Elles  souhaitent que ce partenariat soit encore plus consolidé à l’avenir pour assurer une formation adéquate des jeunes pour le développement du pays.