Soumis par direcoop le lun, 08/05/2019 - 12:57

ATELIER D’ÉCHANGES ET DE PARTAGE DE BONNES PRATIQUES EN ASSURANCE QUALITÉ À L’UL

Dans la dynamique de la mise en œuvre du « projet de renforcement de la culture qualité à l’UL », la Direction de la Planification et de la Prospective (DPP) de l’Université de Lomé, organise du 05 au 09 août 2019 à l’UL, un atelier d’échanges et de partage de bonnes pratiques en assurance qualité. Cet atelier regroupe une centaine d’acteurs impliqués, à l’interne, dans la démarche qualité et sera animé par le Professeur Ahmed Legrouri, Vice-Président de l’Université Internationale de Grand Bassam de Côte d’Ivoire. La cérémonie d’ouverture a été présidée par le 1er Vice-Président, le Professeur Komlan Batawila, ce lundi 5 août 2019 au centre WASCAL de l’UL.

Atelier d’échanges et de partage de bonnes pratiques en assurance qualité à l’UL

 

Les principaux bénéficiaires de cet atelier sont les responsables des cellules chargées de l’assurance qualité à l’UL. Ils partageront leurs connaissances avec des qualiticiens togolais et étrangers dans un cadre d’échange de bonnes pratiques dans l’enseignement supérieur. Trois (3) axes principaux soutiendront cette session de cinq (5) jours, à savoir le renforcement des capacités dans le domaine, l’élaboration d’une politique de qualité à l’UL et l’accompagnement de l’UL dans l’auto-évaluation qualitative dans l’enseignement supérieur. Au cours de cet atelier, les participants aborderont, sous plusieurs angles, les avantages de la démarche qualité notamment ses effets sur l’enseignement, la recherche, la gouvernance et la culture organisationnelle, les parties prenantes, l’insertion professionnelle des diplômés, le développement des valeurs sociales, la gestion du changement, le développement des compétences transversales et la maîtrise des processus administratifs.

Atelier d’échanges et de partage de bonnes pratiques en assurance qualité à l’UL

 

De plus en plus, l’ambition de toute institution d’enseignement supérieur est d’obtenir une accréditation. Pour y arriver, un certain nombre de principes et de normes doivent être établis comme tradition. Il s’agit, entre autres, de la recherche permanente de résultats ainsi que de la volonté inaltérable d’améliorer les pratiques en cours. Il faut noter que l’accréditation consiste principalement à récompenser la démarche qualité dans l’enseignement supérieur et à certifier deux fonctions principales de l’institution qui sont l’amélioration du service interne et la confiance du grand public. Pour être accréditée, une institution est par exemple supposée avoir un minimum de compétences à valoriser, de l’information disponible au public, la conception et l’approbation des programmes d’études, un personnel enseignant qualifié, des ressources d’apprentissage et de soutien aux étudiants, et une mobilité dynamique.

Atelier d’échanges et de partage de bonnes pratiques en assurance qualité à l’UL

 

L’UL s’inscrit dans une approche participative pour offrir une formation de qualité à ses apprenants et être une référence parmi les Université africaines. Cette rencontre est donc une occasion pour partager et capitaliser des expériences, mais aussi et surtout, un moment de réflexions sur des orientations nouvelles de la gouvernance axée sur la démarche qualité au sein des établissements et services administratifs de l’UL. En vue de garantir un impact conséquent sur les prestations de l’UL, la formation réunit les points focaux de chaque établissement et service, en plus des vices-doyens et directeurs adjoints.

Atelier d’échanges et de partage de bonnes pratiques en assurance qualité à l’UL