Soumis par direcoop le lun, 02/18/2019 - 11:53

ANNONCE ET INVITATION AU COLLOQUE MULTI-ACTEURS SUR LA GESTION DURABLE DES RESSOURCES NATURELLES EN PARTICULIER DANS LES ÉCOSYSTÈMES DE MANGROVES

Colloque multi-acteurs sur la gestion durable des ressources naturelles en particulier dans les écosystèmes de mangroves

 

Les Laboratoire d’Écologie et d’Écotoxicologie (LaEE) et Laboratoire de Botanique et d’Écologie Végétale (LABEV) de la Faculté des Sciences de l’Université de Lomé organisent les 19, 20, 21 et 22 février 2019, à l’Auditorium de l’UL, un colloque multi-acteurs sur

La gestion durable des ressources naturelles, en particulier dans les écosystèmes de mangroves.

 

1- Contexte

Uni4Coop, le consortium des ONG universitaires francophones regroupant la FUCID, Eclosio (anciennement ADG), Louvain Coopération et ULB-Coopération, met en œuvre depuis janvier 2018, le projet Expertise universitaire – Mangroves (EU-M). Il s’agit d’un projet de capitalisation et de diffusion d’expériences, de pratiques et de connaissances sur la gestion durable des ressources naturelles, en particulier dans les territoires de mangroves. Les ONG du consortium Uni4Coop et leurs partenaires universitaires et associatifs au Nord comme au Sud, échangent et rassemblent des outils de gestion communautaire afin de diffuser les meilleures pratiques et d’accompagner les communautés locales à mieux vivre dans les espaces de mangrove. En stimulant des échanges entre acteurs de contextes différents (aussi bien académiques que acteurs de terrain, venant du Bénin, de Gambie, du Ghana, de Madagascar, du Sénégal du Togo, et d’Europe), le projet entend inscrire toutes ses actions dans un processus d’apprentissage, de documentation et de capitalisation.

Ce projet est financé à hauteur de 187.000 € par la Région Wallonne avec l’appui de l’Agence Wallonne pour l’Air et le Climat-AWAC pour une durée de 15 mois.

Afin de renforcer les échanges entre les différents acteurs de préservation de la mangrove, de capitaliser et de mutualiser leurs expériences, les différents partenaires du projet, d’Europe et d’Afrique, organisent des voyages d’étude : au Sénégal en mars 2018, à Madagascar en Septembre 2018, et au Togo en février 2019.

Lors de cette troisième rencontre, un colloque rassemblant des académiques, des représentants des communautés, des acteurs de terrain et des acteurs institutionnels, sera organisé les 19, 20, 21 et 22 février 2019 à L’université de Lomé. Le colloque constituera un espace de dialogue et de cocréation entre les différents acteurs impliqués dans la gestion et la valorisation durable des ressources naturelles, en particulier des écosystèmes de mangrove.

2- Pourquoi un colloque à l’interface entre science et pratique de terrain ?

En février 2018, lors de l’atelier de mise en place du collectif des deltas du Golfe du Bénin (partenaire du projet EU-M), les participants ont défini une feuille de route, présentant les objectifs du collectif pour l’année 2018. L’un des objectifs de cette feuille de route est d’apporter des contributions scientifiques significatives pour accompagner les initiatives de conservation des mangroves dans cet espace géographique. Les mêmes préoccupations ont été exprimées lors des voyages d’étude organisés au Sénégal (mars 2018) et à Madagascar (septembre 2018), confirmant le besoin d’intégrer les académiques dans le développement d’initiatives de préservation et de valorisation des mangroves.

Ces différentes rencontres ont permis de soulever les questions suivantes :

  • Il y-a-t-il réellement une régénération des ressources naturelles dans les espaces reboisés ? Comment allons-nous mesurer le taux de régénération ou de renouvellement de ces ressources ?
  • Les zones de mangroves reconstituées contribuent – elles à la séquestration de carbone ? Comment-peut-on évaluer l’effort de séquestration annuelle de carbone ?
  • Les ressources prélevées des zones de réserve participent – elles à l’amélioration des conditions de vie des populations locales ?
  • Les zones des mangroves concernées par les différents projets étant des réserves de biosphère, comment la science peut nous aider à mettre en place des méthodes d’utilisation durable des ressources ?

Les interrogations soulevées pas les acteurs du développement, nous invitent à organiser un rendez-vous entre les acteurs académiques et les acteurs du développement et de la conservation pour échanger sur ces différentes préoccupations.

3- Objectifs du colloque

Ce colloque ambitionne les regards croisés sur la gestion durable des ressources naturelles, en particulier dans les territoires de mangroves et la création de synergies et de futurs partenariats entre chercheurs et acteurs de développement. Organisé sur quatre journées, il permettra à des acteurs de disciplines et de contextes divers (chercheurs, ONG, bailleurs, etc) d’échanger leurs connaissances, expertises et savoir-faire, et servira de point de départ pour la poursuite d’actions communes pour le développement des zones de mangroves.

4- Objectifs spécifiques du colloque :

  1. améliorer et renforcer les outils capitalisés dans le cadre du projet EU-M, et ainsi enrichir la boite à outils de Gestion Participative Equitable et Durable (GPED) des territoires de Mangroves en cours de construction.
  2. mettre en lien et échanger des expériences entre des chercheurs, acteurs institutionnels et acteurs du terrain, et élaborer une collaboration permanente entre eux ;
  3. confronter les problématiques du terrain aux connaissances scientifiques, et définir ensemble des actions communes pour la gestion durable des ressources naturelles, en particulier dans les territoires de mangroves ;
  4. impliquer les acteurs institutionnels dans le développement d’actions durables et efficaces pour gestion durable des ressources de mangroves.
  5. Un message porté par les organisations communautaires

Le présent colloque prévoit un espace de rencontre et de concertation entre organisations communautaires, acteurs de terrain, académiques et acteurs institutionnels, permettant de faire remonter les problématiques et défis, des acteurs de la conservation. Dans chacun des territoires d’intervention du projet EU-M que sont les 5 deltas Façade Atlantique (Gambie, Guinée Bissau, Mauritanie et Sénégal), les deltas du Golfe du Bénin et ceux de Madagascar (réseau Mihari), des espaces communautaires ont permis de préparer les organisations communautaires à porter un message à l’intention acteurs de terrain, académiques et acteurs institutionnels.

Un groupe de représentant de chaque territoire, portera le message des communautés, et rejoindra les académiques et acteurs de terrain, pour mettre en perspective les enjeux du terrain et les connaissances scientifiques, et dégager ensemble des solutions et actions communes à proposer aux acteurs institutionnels conviés à participer à cette clôture de l’évènement.

5- Les résultats attendus du colloque

 Au niveau du projet EU-M :

    • La boîte à outils capitalisés dans le cadre du projet EU-M est enrichie des connaissances scientifiques.
    • Des pistes de collaborations, soutenues par les acteurs institutionnels, sont établies entre académiques, acteurs de terrain et communautés vivant en zone de mangroves.

Au niveau des universitaires :

    • Les (résultats de) recherches sur la gestion durable des ressources naturelles, en particulier dans les territoires de mangroves, sont communiquées aux acteurs de terrain et communautés vivant en zone de mangroves.
    • Des opportunités de recherches en lien avec les acteurs de terrain et communautés vivant en zone de mangroves sont identifiées.

Au niveau des acteurs de terrain :

    • Les actions de terrain sont enrichies par la connaissance scientifique.

Au niveau des acteurs institutionnels :

    • Les synergies entre académiques et acteurs de terrain dans des actions de gestion durable des ressources naturelles sont appuyées par les bailleurs de fonds.
    • Les lignes directrices des bailleurs sont développées en accord avec les enjeux et besoins des communautés et des acteurs de terrain et institutionnels.

6- Informations pratiques

Lieu du colloque : Université de Lomé

Date prévue : 19, 20, 21 et 22 février 2019

Coût :

  • entrée libre pour la cérémonie d’ouverture, les conférences débat, les tables rondes et la séance de restitution ;
  • sur invitation pour les autres espaces.

Formulaire d’inscription : Participants : voir en annexe liste d’invités

Partenaires locaux pour l’organisation du colloque : Faculté des Sciences (Laboratoires d’Ecologie Végétale Appliquée, et Laboratoire d’Ecologie et de Biologie Animale) et le Direction d’Information, des Relations Extérieures et de la Coopération (RIRECOOP).

 

Comité d’organisation :

    • Président du comité d’organisation : Prof. Guelly Atsu Kudzo - kudzoatsuguelly@gmail.com (Laboratoire de Botanique et d’Ecologie Végétale, Université de Lomé, Lomé – Togo).
    • Vice-Président du comité d’organisation : Prof. Komina Amévoin – kamevoin@gmail.com (Laboratoire d’Ecologie et d’Ecotoxicologie, Université de Lomé)
    • Secrétaire du comité d’organisation : - Mme Sophie Genneviève - sophie.gennevieve@kinome.fr (Kinomé – France).
    • Membre chargé des relations avec les institutions : Dr. Gabriel Hoinsoudé Segniagbeto - gsegniagbeto@gmail.com (Laboratoire d’Ecologie et d’Ecotoxicologie, Université de Lomé – Lomé- Togo)
    • Membre chargé de la logistique locale : M. Boris Javeau - boris.javeau@ulb-cooperation.org (ULB-Coopération/UNI4Coop – Bruxelles – Belgique)

 

7- Déroulement du colloque

Le présent colloque sera organisé en trois temps.

19 et 20 Février : Les deux premières journées seront consacrées à des conférences et tables rondes sur différentes thématiques liées à la gestion des territoires de mangrove. La matinée sera destinée à des conférences de 1h30 permettant de discuter, d’échanger et de débattre sur certaines des thématiques choisies. Les sessions seront introduites par une communication animée par 1 ou 2 spécialistes, et orienteront le débat et les échanges vers l’amélioration et de développement d’approches innovantes pour une meilleure gestion des ressources de mangrove sur le terrain. L’après-midi sera consacrée à des tables rondes animées par plusieurs spécialistes, et incluront un atelier de travail sur un ou plusieurs outils de Gestion Participative Equitable et Durable. Ces sessions seront l’occasion d’enrichir les outils par les différents acteurs de la mangrove.

21 Février : Les participants visiteront ensuite des initiatives de préservation et de gestion durable des ressources des mangroves au Togo ou au Bénin. Une visite sera organisée le 21 février, durant laquelle les participants découvriront directement sur le terrain, différentes pratiques mises en œuvre pour la préservation et la valorisation des territoires de mangrove.  Cette visite de site sera l’occasion, pour les participants, de comprendre les réalités du terrain, et de contribuer à l’amélioration des pratiques.

22 Février : Le 4ème jour du colloque sera destiné à un atelier de concertation et de cocréation entre les organisations communautaires, académiques, acteurs de terrain et acteurs institutionnels. Des stands permettront également la poursuite des échanges et discussions entre les participants.

Des posters seront également affichés dans une aire dédiée pendant toute la durée du colloque.

Le programme détaillé de l’atelier est présenté ci-dessous.

8- Programme prévisionnel

Horaire

Activités

Salle

Jour 1

8h30 - 9h00

Accueil des participants

 

9h00 - 10h30

Cérémonie d’ouverture du colloque

  • Mots de bienvenue du Président du comité d’organisation
  • Allocution du Coordinateur du projet EU-M
  • Allocution du Ministre de l’Environnement, du Développement Durable et de la Protection de la Nature
  • Allocution du représentant du Ministre de l’Environnement et du Développement durable de la Région Wallonne Dr. Dominique Perrin (AWAC)
  • Discours d’ouverture du Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche.

Auditorium de l’UL

10h30 – 11h00

Pause-café

Esplanade de l’Auditorium

10h30 – 12h30

Conférence débat :

« le leadership éthique : comment l’ingénierie de l’humain ouvre à une nouvelle façon de penser la protection des mangroves ?  »

Auditorium de l’UL

12h30 – 14h00

Pause déjeuner

Restaurant universitaire

14h00 – 17h00

Table ronde 1 : vulnérabilités des littoraux face aux changements climatiques

  • Echanges d’acteurs : Pressions anthropiques, Vulnérabilité des écosystèmes de mangroves face aux pressions anthropiques et aux CC.
  • Revue de quelques outils (à définir)

Grande salle Village du Bénin

14h00 – 17h00

Table ronde 2 : innovations technologiques

  • Echanges d’acteurs : Télédétection, écologie et évolution des mangroves ;
  • Indicateurs écologique et dynamique spatiale des mangroves.
  • Revue de quelques outils (à définir)

Salle 207 Village du Bénin

18h00 – 20h

Cocktail du colloque

Restaurant universitaire

Jour 2

08h30 – 10h00

Conférence débat :

« Collaborations scientifiques ente institutions académiques et acteurs de terrain »

  • Etat des lieux de la recherche sur les mangroves en Afrique et présentation des gaps
  • Modalités pratiques et partenariales.

Grande salle Village du Bénin

10h00 – 10h30

Pause-café

Terrasse de la Grande salle du Village du Bénin

10h30 - 12h30

Conférence débat :

Socio-écologie et valorisation socio-économique des mangroves

Grande salle Village du Bénin

12h30 – 14h00

Déjeuner

Terrasse de la Grande salle du Village du Bénin

14h00 – 17h00

Table ronde 3 : les mangroves, un levier de résilience face aux changement climatique

  • Echange d’acteurs : Séquestration du carbone dans les zones de mangroves : principes, méthodes d’évaluation et opportunités de valorisation
  • Revue de quelques outils

Grande salle du Village du Bénin

14h00 – 17h00

Table ronde 4 : le foncier dans les territoires de mangroves

  • Echanges d’acteurs : Gestion communautaire et participative des ressources naturelle 
  • Revue de quelques outils (à définir)

Salle 207 du Village du Bénin

Jour 3

8h00 – 12h30

Visite de terrain : Les invités seront répartis en groupes d’une dizaine de personnes. Chaque groupe visitera un site présentant des initiatives de préservation et de restauration des mangroves.

Site 1 : Chenal de Gbaga de Agbokpamé à Agbanakin (Lac Togo)

Site 2 : Forêt d’Amédéhoevé (Togo)

Site 3 : Forêt d’Akissa (Togo)

Site 4 : Site de Grand Popo (Bénin)

 

13h00 – 14h30

Déjeuner autour du lac Togo.

Hôtel le lac

15h00 – 17h30

Conférence débat : « Restauration de mangroves : quelles approches techniques et scientifiques ? »

Hôtel le lac

Jour 4

8h30- 10h00

Conférence débat : « Message des acteurs communautaires à l’intention des scientifiques : confronter les problématiques et contraintes des conservateurs de la zone aux connaissances des scientifiques

  • Messages des représentants des communautés des 5 deltas Façade Atlantique
  • Messages des représentants des communautés des deltas du Golfe du Bénin
  • Messages des représentants des communautés des deltas de Madagascar (réseau Mihari) »

Auditorium de l’UL

10h00 – 10h30

Pause-café

Esplanade de l’Auditorium

10h30 – 11h00

Visites des stands et expositions

 

11h00 – 13h00

Table ronde 5 : Ateliers de cocréation et identification d’actions communes entre communautés, acteurs de terrains, académiques et acteurs institutionnels

Auditorium de l’UL

13h00 – 14h30

Pause déjeuner

Restaurant universitaire

14h30 - 16h00

Séance de restitution, échanges et débats sur les pistes d’actions communes

Auditorium de l’UL

16h30 – 17h00

Cérémonie de clôture

Auditorium de l’UL

 Ci-joint le  Guide pratique et d’accueil au Colloque !