Soumis par direcoop le lun, 11/26/2018 - 18:56

L’UNIVERSITÉ DE LOMÉ RAPPELLE LE TEXTE SUR LES MANIFESTATIONS PUBLIQUES SUR SON CAMPUS

L’Université de Lomé rappelle le texte sur les manifestations publiques sur son campus

Dans le souci d’accomplir sa mission de formation et de recherche dans la sérénité, l’Université de Lomé s’est dotée d’un texte qui encadre l’organisation des activités des associations d’étudiants agréées sur son campus. Ainsi, par la note de service N° 081/LP/SG/2017 du 30 novembre 2017 y afférente, il est bien rappelé aux étudiants que seules les associations régulièrement constituées  auprès du Ministère chargé de l’Administration Territoriale sont admises à exercer des activités sur le campus, conformément aux règles clairement définies.

Il ne serait donc pas permis à un groupe d’étudiants, pour quelque raison que ce soit, fût-elle légitime, d’entreprendre des actions susceptibles de semer des troubles sur le Campus.

Dans son engagement à créer un cadre propice de vivre-ensemble fondé sur les valeurs sociales, de solidarité et d’égalité, la Présidence de l’Université de Lomé a toujours manifesté sa volonté d’associer les étudiants aux réflexions sur la vie de la communauté universitaire. En témoigne la mise en place d’une commission chargée d’élaborer un texte consensuel sur les manifestions publiques à l’Université de Lomé.

Au regard des montages grossiers et grotesques destinés à ternir l’image de l’Université de Lomé, l’Institution est disposée à permettre aux observateurs des Organisations de la Société Civile (OSC) de promotion et de défense des droits humains de superviser les manifestations organisées conformément aux textes en vigueur.

Vivement que des mentalités changent pour accompagner les mutations positives engagées à l’Université de Lomé.

Ci-joint :

  • Note de service N° 081/LP/SG/2017 du 30 novembre 2017 
  • Arrêté portant création de la Commission Sécurité des manifestions COSEM
  • Arrêt portant nomination des membres de la COSEM UL