Soumis par direcoop le jeu, 12/13/2018 - 09:00

OUVERTURE DU COLLOQUE INTERNATIONAL DU CERFOPLAM SUR LA PHYTHOMÉDECINE À L’UNIVERSITÉ DE LOMÉ

Le Centre de Recherche et de Formation sur les Plantes Médicinales (CERFOPLAM) de l’Université de Lomé organise du 12 au 15 décembre 2018, un colloque international sous le thème « De la phythomédecine vers le médicament pour un développement durable en Afrique ».

Le colloque a été officiellement ouvert à l’auditorium de l’Université de Lomé, le mercredi 12 décembre, par le Secrétaire Général du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, Pr. Koffi AGBENOTO. C’était en présence des autorités universitaires de Lomé, du Directeur de la Recherche Scientifique et Technique, des Représentants de l’OMS, l’ONUDI et l’ONU-SIDA au Togo, des Doyens, directeurs des établissements et services centraux de l’Université de Lomé, de l’Ordre National des Pharmaciens du Togo, du  Directeur des Pharmacies, du médicament et des Laboratoires, des enseignants-chercheurs participants au colloque et de nombreux invités.

Ouverture du colloque International sur la phythomédecine à l’Université de Lomé avec le CERFOPLAM

 

Ce colloque scientifique et pédagogique de trois jours, vise à faire le point des 30 ans d’existence du CERFOPLAM ; élaborer un plan stratégique pour développer les Médicaments Traditionnels Améliorés (MTA)  et faire une Exposition-Vente des Médicaments Traditionnels Améliorés avérés du Togo. Il s’agira surtout d’un cadre d’échanges sur les obstacles à l’émergence d’une médecine africaine dépouillée de l’épithète « tradition » qui lui est accolé, notamment la faible scientificité de la médecine africaine, l’absence d’une méthodologie d’évaluation uniforme des produits de la médecine traditionnelle, etc.. et aussi pour formuler des recommandations à l’endroit du CAMES pour rendre plus visible le programme sur la Pharmacopée.

Ouverture du colloque International sur la phythomédecine à l’Université de Lomé avec le CERFOPLAM

 

Près de deux cents (200) participants d’une douzaine de pays dont le Bénin, le Burkina Faso, la République Centrafricaine, le Congo, le Gabon, la Côte d’Ivoire, le Mali, le Niger, le Nigéria, l’Ouganda, et le Togo prennent part à ce colloque prévu du 12 au 15 décembre 2018. Le colloque sera fait de communications et d’expositions de posters.

Cette rencontre scientifique et pédagogique de Lomé servira surtout de cadre aux chercheurs pour rendre hommages à des personnalités illustres ayant impacté le CERFOPLAM en l’occurrence les Professeurs Messanvi GBEASSOR et Comlan A. de SOUZA, le vendredi 14 décembre 2018.

Pour rappel, le Centre de Recherche et de Formation sur les Plantes Médicinales (CERFOPLAM) est créé le 23 août 1995 sur Décision N° 006/UB/R/95. C’est le regroupement de quatre laboratoires dont le Laboratoire de Physiologie et de Pharmacologie du Professeur Messanvi GBEASSOR, Le Laboratoire de Microbiologie du Professeur Comlan A. de SOUZA, le Laboratoire de Botanique et d’Ecologie Végétale du Professeur Koffi AKPAGANA, et le Laboratoire des Extraits Végétaux et Arômes Naturels du Professeur Kossi KOUMAGLO. Le CERFOPLAM a pour objectifs de rationaliser la médecine traditionnelle pour obtenir les Médicaments Traditionnels Améliorés (MTA) ; former les praticiens de la médecine traditionnelle sur les règles d’hygiène et les risques de toxicité ; et former une ressource humaine capable d’entreprendre des recherches sur les plantes médicinales.