Skip to main content
Formation en leadership entrepreneurial et management : plus de 400 étudiants de l'UL en fin de cycle concernés!

Formation en leadership entrepreneurial et management : plus de 400 étudiants de l'UL en fin de cycle concernés!

Le coup d’envoi des séries de formations en leadership entrepreneurial et management à l’intention de plus de quatre cents étudiants de l’Université de Lomé en fin de cycle, a été donné ce jeudi, 14 octobre 2021, par le démarrage effectif de l’atelier de renforcement de capacités de la première cohorte. Organisées par l’Université de Lomé avec l’appui financier de la Fondation Hanns Seidel, ces séries de formations visent à terme, à équiper nos étudiants diplômés, (des primo-demandeurs d’emploi), des valeurs et des compétences transversales indispensables pour relever les défis inhérents au milieu professionnel.

hanns seidel

Quelles aptitudes adopter pour faire face efficacement aux défis du marché de l’emploi ? Quelles sont les compétences transversales que recherchent les recruteurs auprès des diplômés ? Quelles qualités pour quels entrepreneurs ? Quelles sont les nouvelles opportunités d’embauches créées par la dynamique de la décentralisation ? Voilà quelques-unes des questions qui seront au cœur de l’atelier de formation auquel participe depuis ce matin, la trentaine d’étudiants, constituant la première cohorte de la longue série de formations, qu’organise  l’Université de Lomé avec son partenaire, la Fondation Hanns Seidel.

hanns seidel

 La formation est échelonnée sur  la période de 2021-2022 et prendra en compte plusieurs cohortes de jeunes diplômés capables de dupliquer au sein de la communauté universitaire, les connaissances pratiques acquises dans un effet boule de neige. Parmi les modules qui seront développés, on note la gestion axée sur les résultats, les règles et les principes de la dynamique de groupe, la capitalisation des expériences, le leadership et les principes du développement personnel, le suivi-évaluation.

hanns seidel

Deux semaines après le lancement du « programme de contrat en alternance» pour les étudiants en fin de cycle, l’Université de Lomé ouvre un autre chantier, plus vaste encore. La Belle Cinquantenaire est totalement engagée à réduire chaque jour, la frontière entre la formation et l’emploi.