Aller au contenu principal

Se Loger

La demande de logement se fait en ligne, en début d'année au moment de l'inscription académique  sur le site de l'UL

L’UL dispose à ce jour de six cités fonctionnelles. Il s’agit des cités A, B, D, E, F et la cité Foyer pour environ 800 lits. A terme, la cité Foyer sera transformée en maison des hôtes de l’UL et la cité C actuellement à l’abandon, sera réhabilitée. Les travaux de rénovation des cités entamés se poursuivent et prennent en compte les cités D, E et F, situés au campus Nord. Par ailleurs, la présidence de l’UL s’active à construire de nouvelles cités pour accroître la capacité d’hébergement de l’institution.

Tous les étudiants régulièrement inscrits à l’Université de Lomé, qu’ils soient étrangers ou non, peuvent solliciter une chambre à la cité. Toutefois, un traitement de faveur est accordé aux refugiés, à des associations qui payent la scolarité des étudiants orphelins et aux personnes à mobilité réduite. Par ailleurs, exceptionnellement et ce, à la faveur d’une convention qui lie les deux institutions, un quota des étudiants étrangers de l’IRES-RDEC sont également logés dans les cités universitaires de Lomé.

Selon qu’on soit Togolais/Africain de l’espace UEMOA ou étudiant venant d’autres espaces géographiques, les tarifs diffèrent. Ainsi, les Togolais/Africains de l’espace UEMOA payent 12.500 FCFA/mois pour les chambres individuelles de la cité B, tandis que les étudiants d’ailleurs payent 20.000 FCFA pour les mêmes chambres. Pour les autres cités rénovées, les Togolais/Africains de l’espace UEMOA payent 5.000 FCFA/mois (chambres doubles) tandis que les étudiants d’ailleurs payent 8.000 FCFA/mois pour les mêmes chambres. Le coût des chambres des cités non rénovées (réservées aux nationaux) est fixé à 2.000 FCFA/mois. En dehors de ces coûts, chaque étudiant retenu pour logement doit payer un montant forfaitaire annuel de 1.000 FCFA comme taxe de sécurité. La période de l’hébergement universitaire court de novembre (début d’année académique) au 15 août (fin d’année académique). A la date échue, tous les étudiants devront libérer les chambres occupées au risque de se faire refuser le logement l’année suivante.

Toutes les mesures de sécurité en vigueur dans les cités universitaires sont prises pour assurer un bon séjour aux étudiants et aux hôtes de l’Université de Lomé.