Soumis par direcoop le mer, 05/15/2019 - 15:36

LA CONFÉRENCE AVICOLE PANAFRICAINE OFFICIELLEMENT OUVERTE À L’UNIVERSITÉ DE LOMÉ

Le Centre d’Excellence Régional sur les Sciences Aviaires (CERSA) et le Word Poultry Sciences Association-Togo (WPSA-Togo), co-organisent du 14 au 18 mai 2019 une Conférence Avicole Panafricaine, à l’Université de Lomé (UL). La conférence a été officiellement ouverte le mardi 14 mai 2019, à l’auditorium de l’UL, par le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, le Professeur Koffi Akpagana, en présence de son homologue de l’Agriculture, de la production animale et halieutique, M. Koutéra Bataka, de la Représentante résidente de la Banque mondiale au Togo, Mme Hawa Cisse Wague et du Secrétaire général du WPSA. Le Président de l’Université de Kara, Pr Komla Sanda, le 1er Vice-Président de l’UL, les doyens et directeurs des établissements et services centraux de l’UL, les responsables d’associations et coopératives des productions avicoles du Togo, des universitaires et experts ainsi que des étudiants ont assisté à l’ouverture de la conférence.

Ouverture de la Conférence Avicole Panafricaine à l’Université de Lomé

 

La Conférence Avicole Panafricaine de Lomé se veut un cadre d’exposition et d’échanges sur les problématiques de la production avicole en Afrique. Durant trois jours, la conférence va réunir plus de 300 participants notamment des enseignants-chercheurs, des experts, des éleveurs et des industriels avicoles d’une quinzaine de pays d’Afrique, d'Europe, d'Amérique et d'Asie. Ils feront le point des avancées et des innovations dans la filière avicole, les opportunités offertes en termes de potentiel scientifique, de recherche, de création d’emploi et de moyen de lutte contre la pauvreté. Les thématiques suivantes animeront les différents panels : environnement et systèmes de productions avicoles ; alimentation, nutrition et métabolisme ; reproduction et incubation ; qualité des produits, transformation et sécurité sanitaire ; économie de la production. L’ultime objectif de cette conférence est l’identification des stratégies pour adapter la filière avicole aux conditions tropicales notamment en Afrique de l’ouest.

Ouverture de la Conférence Avicole Panafricaine à l’Université de Lomé

 

Au Togo, l’élevage de poulet local en marge de la volaille exotique connait un essor important avec la mise en œuvre du Programme National d’Investissement Agricole et de Sécurité Alimentaire (PNIASA). « Les effectifs de volailles qui étaient de 8 millions de têtes en 2010 sont passés actuellement à 25 millions de têtes », a indiqué le Ministre de l’Agriculture, de la production animale et halieutique, M Koutéra Bataka. Entre 2012-2018, la filière a connu un accroissement de plus de 6,72% de la production grâce aux actions multiformes menées dans le cadre de ce programme qui a touché plus de treize mille (13.000) éleveurs de volailles, transformant plusieurs d’entre eux en véritables entrepreneurs. À travers le PNISA, assure le ministre, plusieurs freins (sanitaire et technique) au développement de la filière avicole ont été levés. Avec huit (8) campagnes de vaccination successives couplées de déparasitages internes à l’aide des vermifuges, la prévalence de la maladie de Newcastle et parasitoses internes ont été réduites de 35% en 2010 à 5% actuellement.

Ouverture de la Conférence Avicole Panafricaine à l’Université de Lomé

 

La rencontre de Lomé prendra fin ce samedi 18 mai avec des sorties de terrain. Pour rappel, le CERSA est un centre d’excellence de l’Université de Lomé créé en 2014. Il est financé par la Banque mondiale à hauteur de 8 millions de dollars. Le centre ambitionne de contribuer à la sécurité alimentaire à travers la filière avicole en formant des professionnels, des techniciens et des experts en la matière. Des étudiants d’une dizaine de nationalités suivent leur formation post-universitaire au CERSA.

Ouverture de la Conférence Avicole Panafricaine à l’Université de Lomé