Soumis par direcoop le mer, 01/09/2019 - 09:16

LE PROJET DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES S’ANNONCE BIEN A L’UL

Le projet de développement des énergies renouvelables s’annonce bien à l’UL

Le caractère inépuisable des énergies renouvelables fait d’elles une priorité dans la politique actuelle de développement de plusieurs gouvernements. De plus en plus d’Etats adhèrent à l’option selon laquelle la protection de l’environnement passe par la promotion des énergies renouvelables encore appelées énergies vertes. Consciente que le Togo ne peut faire exception à cette règle de protection de l’environnement, l’Université de Lomé (UL) a initié avec son partenaire, WASCAL, un projet dénommé « Projet de développement des énergies renouvelables ». WASCAL est le centre de service scientifique sur le changement climatique et l’utilisation adaptée des terres. Il vise à renforcer la capacité et les infrastructures de recherche en Afrique de l’ouest dans le domaine du changement climatique et à mettre en commun l’expertise de dix pays ouest-africains et celle de l’Allemagne.

Le projet de développement des énergies renouvelables s’annonce bien à l’UL

 

Avant la phase de réalisation de ce projet, ses concepteurs ont jugé primordial de mener d’abord une étude de faisabilité sur l’ensemble du territoire togolais. C’est dans cette optique que le 31 décembre 2018, deux véhicules nouvellement achetés ont été remis par le Professeur KOKOROKO, Président de l’UL, au Directeur de WASCAL, Professeur KOKOU, sur le site de l’ancienne Présidence de l’UL. Ces véhicules serviront à collecter des données fiables sur le développement des énergies renouvelables ainsi que les divers défis à relever dans ce domaine. Les données recueillies sur le terrain constitueront une opportunité de faire un diagnostic complet en identifiant les ressources naturelles en place et en planifiant leur gestion efficiente. L’ultime avantage des deux véhicules acquis est de permettre l’élaboration d’un projet d’envergure nationale que financera, à partir de mars 2019, le Ministère allemand de la Formation et de la Recherche.

Le projet de développement des énergies renouvelables s’annonce bien à l’UL

 

Il faut noter que le Ministère allemand de la Formation et de la Recherche appuie dans plusieurs pays la recherche sur l’environnement, le climat, la santé, la science, l’amélioration des conditions de travail, l’éducation, la formation, la société, les technologies de l'information, les biotechnologies et les transports. D’ores et déjà, l’UL et WASCAL s’activent chacun à son niveau pour que le projet de développement des énergies renouvelables soit une réussite. Cette réussite consolidera la coopération avec leur partenaire allemand et fédèrera les efforts fournis pour un meilleur contrôle des changements climatiques en Afrique de l’ouest.

Le projet de développement des énergies renouvelables s’annonce bien à l’UL

 

Dans un contexte international où le monde entier prend conscience des dangers environnementaux, et où les énergies renouvelables sont capables de contribuer à la relance de l’économie des Etats, le Togo se positionne ainsi sur la bonne voie. Vivement que chaque nouveau jour soit pour l’humanité une opportunité de promouvoir l’énergie solaire, l’énergie éolienne, la biomasse, l’énergie hydraulique, l’énergie biothermique pour ainsi fermer progressivement la porte au charbon, au diesel ou au mazout !

La Présidence de l’UL souhaite de bonnes recherches aux équipes de spécialistes et de techniciens qui se rendront dans les différentes zones d’exploration qu’exige le projet UL-WASCAL.

Le projet de développement des énergies renouvelables s’annonce bien à l’UL