Soumis par direcoop le mar, 10/08/2019 - 14:47
La Faculté des Sciences de la Santé déterminée à mieux répondre aux besoins de ses apprenants

Les étudiants remplissent déjà les formalités administratives pour la rentrée académique 2019-2020 à l’Université de Lomé. L’institution se prépare donc activement à offrir un cadre propice à la formation. Les innovations qui s’annoncent pour le compte de cette année universitaire portent le sceau de la Faculté des Sciences de la Santé (FSS). Elles s’inscrivent dans le cadre de la nécessité d’adapter les structures pédagogiques et les filières de formation aux étudiants de plus en plus nombreux qui frappent aux portes des universités publiques du Togo. Elles s’inscrivent également dans la vision de faire de la Faculté des Sciences de la Santé, un outil de développement et de progrès cadrant parfaitement avec le Programme National de Développement 2018-2022.

Dans cette perspective, la première innovation à la FSS, est l’ouverture prochaine de la filière Odonto-stomatologie. Cette filière permettra de rendre plus visible la faculté des sciences de la santé de l’UL et de la consolider avec le troisième domaine phare, la médecine et la pharmacie existant déjà. Et pour cette filière, des étudiants étrangers sont remarqués parmi la cinquantaine de candidats à cette formation. C’est dire que l’introduction de la nouvelle spécialité aura bientôt un grand impact sur le plan international. La formation en Odonto-stomatologie sera organisée en tronc commun avec la médecine sur les deux premières années (semestres 1, 2, 3, 4) et la scission des deux filières ne sera effective qu’en troisième année.

La Faculté des Sciences de la Santé déterminée à mieux répondre aux besoins de ses apprenants

 

En outre, après concertation de tous les membres de l’Assemblée de faculté et en accord avec la Présidence de l’Université de Lomé, la FSS sous la conduite du nouveau doyen, Professeur Agrégé Ihou Majesté Wateba, poursuit sa mission de formation avec une augmentation des effectifs étudiants. Ainsi, pour la première année (semestres 1 et 2), l’effectif des étudiants recrutés passe en moyenne de 400 à 900. Cette augmentation de l’effectif des étudiants à former à la FSS est rendue possible grâce à la mise à disposition de la faculté du nouvel amphithéâtre de 1500 places par les autorités de la Présidence de l’Université de Lomé.

L’augmentation du nombre d’étudiants inscrits en semestres 1 et 2 aura nécessairement une répercussion sur le taux d’admissibilité des étudiants aux semestres 3 et 4, toutes filières confondues à la FSS. C’est ainsi que suivant les résultats de fin d’année académique 2018-2019, les jurys de délibération ont passé de 80 à 150 le nombre d’étudiants reçus en deuxième année (semestres 3 et 4) de médecine, c’est-à-dire tous les étudiants qui ont capitalisé une moyenne supérieure ou égale à 12/20. De même, le nombre d’étudiants reçus en deuxième année de pharmacie est passé de 15 à 24.

La Faculté des Sciences de la Santé déterminée à mieux répondre aux besoins de ses apprenants

 

En dehors de ces grands projets académiques, la Faculté des Sciences de la Santé de l’Université de Lomé entend nouer des partenariats très solides et efficaces. A cet effet, le Professeur Wateba a effectué du 06 au 20 septembre 2019, une mission exploratoire en France où il a rencontré les Doyens des facultés de chirurgie dentaire de Nantes et de l’Université Paris Descartes, de même que le 1er Vice-doyen chargé des relations internationales de la Faculté de médecine de l’Université Paris Descartes. Ces différentes rencontres lui ont permis de jeter les bases des partenariats qui seront signés ultérieurement. Les partenariats envisagés porteront sur la mobilité des enseignants et des étudiants, l’échange des travaux scientifiques ainsi que la mise en place d’un centre de simulation médicale au Togo, une grande première dans l’espace CAMES.

Enfin, la Faculté a également en projet la signature d’un partenariat public-privé en vue de permettre d’accroître la capacité d’enseignement des étudiants sur les sites de stage au regard des réalités en milieu de formation et des exigences du marché de l’emploi.

L’ambition reste grande, celle de faire de la FSS-UL à l’horizon 2025, l’une des cinq meilleures facultés des sciences de la santé de l’espace CAMES.