Soumis par direcoop le mar, 07/09/2019 - 16:36

CONSEIL DE L’UNIVERSITÉ DE LOMÉ : SESSION ORDINAIRE

Conseil de l’Université de Lomé : session ordinaire

Le Conseil de l’Université de Lomé (UL) s’est réuni ce mardi 09 juillet 2019 à la Salle Pr Koffi Ahadzi-Nonou sous la présidence du Professeur Dodzi Komla Kokoroko. Les travaux ont porté sur la lecture et l’amendement du projet de la Charte d’éthique et de déontologie de l’UL; le recrutement des assistants à l’Université de Lomé, promotion 2019 ; l’utilisation des crédits alloués aux parcours de formation pour l’année 2018-2019 ; ainsi que des questions diverses.

Conseil de l’Université de Lomé : session ordinaire

 

Concernant la Charte d’éthique et de déontologie de l’UL, le Conseil a considéré la nécessité de préciser les droits et obligations de chaque catégorie socioprofessionnelle dans l’accomplissement de sa mission de service public de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche (ESR). Cette charte, élaborée en 43 articles, fixe les obligations relatives à l’exercice des fonctions et celles liées aux règles de conduite dans les rapports avec les usagers du service. Les dispositions de ladite charte s’appliqueront à l’ensemble des personnels de l’UL sans exception, qu’elles que soient leurs fonctions et positions hiérarchiques.

Conseil de l’Université de Lomé : session ordinaire

 

La communication présentée par le Directeur des ressources humaines de l’Université de Lomé a porté sur le recrutement des assistants à l’Université de Lomé, promotion 2019. Le DRH a informé le Conseil qu’un processus a été conduit par le premier vice-président de l’UL en collaboration avec d’autres acteurs, notamment les commissions pédagogiques (COP) des différents établissements, la cellule de gestion des heures d’enseignement (CGHE), la direction des affaires académiques et de la scolarité (DAAS), et la Direction des ressources humaines (DRH). Les arbitrages effectués par ces différents acteurs ont permis d’arrêter la liste définitive des postes à pourvoir pour le compte de l’année universitaire 2019-2020. Ceci a été fait après un examen minutieux des besoins en personnel enseignant, en rapport avec les charges horaires supplémentaires effectuées et les probables admissions à la retraite. Les postes à pourvoir se répartissent comme suit : 17 assistants contractuels, 7 Assistants temporaires d’enseignement (ATEN) et 3 Attachés temporaires d’enseignement et de recherche (ATER). Le processus se poursuit et les appels à candidatures aux différents postes seront lancés très prochainement. 

Conseil de l’Université de Lomé : session ordinaire

 

Abordant le sujet relatif à l’utilisation des crédits alloués aux parcours de formation pour l’année 2018-2019, le Président du Conseil a rappelé les dispositions de l’arrêté N° 039/UL/P/SG/2017 du 18 octobre 2017, et de l’arrêté N° 110/UL/P/SG/2018 du 02 novembre 2018, relatives aux frais d’études de dossiers et aux droits d’inscription pour la formation dans les grades de Licence professionnelle, de Master, de Doctorat et au Diplôme d’Études Spécialisées (DES). En effet, ces dispositions prévoient que les frais de laboratoire et de documentation seraient réservés aux crédits d’équipement des structures de recherche universitaire d’attache, au fonctionnement des Équipes de formation (Équipes de formation au DES, EQAP) et au fonctionnement des Écoles doctorales et de la coordination des Écoles doctorales. Le Président a particulièrement apporté des précisions sur les clés de répartition de ces crédits et le mécanisme de décaissement des fonds.

Conseil de l’Université de Lomé : session ordinaire

 

Dans les divers, le Conseil a abordé les questions relatives à la sécurité des personnes et des biens sur le campus. À ce sujet, le Président du Conseil a rappelé les circonstances de la mise en place de la commission sécurité des manifestations à l’Université de Lomé (COSEM) dont les conclusions ont abouti à l’arrêté N° 026/UL/P/SG/2019 du 25 juin 2019, portant organisation, gestion et sécurisation des réunions et manifestations à l’Université de Lomé. Enfin, le Conseil a analysé le règlement intérieur des établissements et les nouvelles dispositions relatives à l’organisation des voyages d’études à l’UL.

La tenue régulière du Conseil de l’UL marque l’engagement des autorités universitaires à bien suivre la gestion des affaires courantes pour le bien de l’institution.