Soumis par direcoop le mer, 07/03/2019 - 09:31

OUVERTURE DE LA 2ÈME ÉDITION DES TRAVAUX DE L’ÉCOLE MATHÉMATIQUE AFRICAINE À L’UL

« Modélisation mathématique et innovations technologiques » est le thème retenu pour la seconde édition des travaux de l’Ecole Mathématique Africaine (EMA) qui s’est ouverte le 1er juillet  2019 à l’auditorium de l’Université de Lomé. Organisé par le Département de Mathématique de la Faculté des Sciences de l’Université de Lomé en collaboration avec l’Union Mathématique Africaine (UMA) et le Centre International de Mathématiques Pures et Appliquées (CIMPA), les travaux dudit atelier vont durer du 1er au 13 juillet 2019 et réuniront les participants de la Cote d’Ivoire, des USA, du Benin, du Burkina Faso, du Sénégal, de la RDC, du Ghana, de la France et du Togo.

Il s’agit pour les organisateurs de  permettre aux étudiants en master, aux jeunes doctorants et aux autres praticiens de mathématiques d’acquérir les outils fondamentaux de la modélisation mathématique de phénomènes naturels et des méthodes de résolutions analytiques ou numériques des équations qui en résultent et leurs impacts dans les innovations technologiques.

Ouverture de la 2ème édition des travaux de l’école mathématique africaine à l’UL

 

En ouvrant l’atelier au nom du Président de l’Université de Lomé, le Professeur Dodzi Komla Kokoroko, le Directeur de la Recherche et de l’Innovation de l’Université de Lomé, Monsieur Essohanam Batchana, a salué cette initiative qui se tient à l’Université pour la seconde fois et a félicité les organisateurs pour avoir su mobilisé des sommités du monde mathématique pour la circonstance. « De nos jours, le progrès passe par une meilleure utilisation des ressources, par de nouvelles avancées scientifiques  et technologiques : la recherche et l’innovation sont des moteurs du développement. L’innovation, passe par l’ingénierie, le savoir-faire, mais aussi par la réflexion abstraite, par les mathématiques » a-t-il indiqué, avant de souhaiter des échanges constructifs permettant de tirer le meilleur profit  de la présente formation.

Auparavant, le 1er Vice Doyen  de la FDS, le Professeur Koffi Tozo et le président du comité d’organisation ont tous salué la tenue des présentes assises et ont invité les participants à se sentir à l’Université de Lomé comme chez eux.