Soumis par direcoop le mar, 08/14/2018 - 16:35

LES 19ÈMES JOURNÉES SCIENTIFIQUES ANNUELLES DE LA SOCIÉTÉ OUEST AFRICAINE DE CHIMIE (SOACHIM) OUVERTES À L’UNIVERSITÉ DE LOMÉ

SOACHIM_2

Le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche a ouvert le mardi 14 août 2018 à l’Université de Lomé, les travaux des 19èmes Journées scientifiques annuelles de la Société Ouest Africaine de Chimie (SOACHIM) en présence du Ministre de la Planification du développement et du Président de l’Université de Lomé.

Ils sont plus de 300 participants issus des universités de 8 pays d’Afrique à participer aux travaux de ce colloque axé sur le thème :

"Contribution des sciences chimiques dans la mise en œuvre des objectifs du développement durable".

‘‘La mise en œuvre des objectifs du développement durable résume de fait les préoccupations majeures du gouvernement. Aussi, l’apport des chercheurs et universitaires sur ces questions, au travers ici de la chimie, ne peut que retenir son attention et son vif intérêt. La chimie du reste est une science dont nous reconnaissons tous la portée révolutionnaire dans le développement des grandes nations’’, a souligné le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, Pr Octave Nicoué K. BROOHM, dans son discours d’ouverture.

SOACHIM

 

Durant 4 jours il sera essentiellement question du bilan des travaux des 5 groupes thématiques de la SOACHIM en plus des communications et panels. Plusieurs spécialités des sciences chimiques et sciences connexes seront ainsi touchées par les résultats des recherches des groupes thématiques sur notamment la chimie des matériaux naturels, la chimie des substances biologiquement actives, les sciences agroalimentaires, la modélisation en chimie, la chimie théorique, l’eau, les énergies, l’environnement et les mines.

Pour le Président de SOACHIM international, Pr Dominique SOHOUNHLOE, ‘‘au seuil du 21ème siècle, souvent appelé Siècle de l’Afrique, la plupart de nos pays essayent d’asseoir des politiques de développement pouvant conduire notre Sous-Région à l’émergence économique. Cette émergence ne pourra devenir réalité que si certains préalables sont réglés. Il s’agit prioritairement d’assurer une éducation épanouie à la jeunesse ; de fournir au quotidien, en quantité et en qualité, une alimentation saine aux populations de nos villes et campagnes ; d’administrer au quotidien, des soins médicaux de qualité aux femmes et aux hommes de chez nous’’.

‘‘C’est fort de ce constat que la SOACHIM s’est donnée pour défi majeur d’édifier un réseau pour enseignants-chercheurs, chercheurs, industriels du secteur chimique mais aussi, de manière plus large, et ceux pour qui la chimie constitue un centre d’intérêt. Par le fait des séminaires scientifiques, ce tissu communautaire s’enrichit continuellement tout en renforçant des liens innovants de recherche pour le Développement durable de notre Sous-Région’’ ajoute-t-il.

SOACHIM_3

 

Comme à son habitude, le colloque promeut l’excellence en octroyant 12 prix qui primeront les deux meilleures communications scientifiques dans chaque groupe thématique et deux autres prix aux meilleurs exposants de résultats issus des laboratoires, prix d’une valeur totale de 1 million 800 mille francs CFA.

Rappelons que l’Université accueille pour la troisième fois les journées internationales de la SOACHIM. Les travaux prennent fin le 17 août 2018.

SOACHIM_4