Skip to main content
Conférence à l’UL : Ecosystèmes d’innovation et transformations structurelles

Conférence à l’UL : Ecosystèmes d’innovation et transformations structurelles

L’Institut Afrique Europe de l’Innovation et des Métiers (IAEIM) de l’Université de Lomé et Henley Business School (University of Reading du Royaume-Uni), ont lancé le 21 mars 2022, une formation certifiante de haut niveau sur l’entrepreneuriat. En marge de cette formation, le professeur Stefan Schepers de Henley Business School a animé, le 29 mars 2022, une conférence sur le thème : Ecosystèmes d’innovation et transformations structurelles » à la Salle Ahadzi-Nonou.

Intervenant sur le thème de la conférence, le professeur Shepers s’est appesanti sur la complexité des défis économiques et écologiques auxquels l’humanité est de nos jours confrontée. Pour les résoudre, selon l’orateur, il faudra développer une grande capacité de résilience en même temps que des compétences innovantes en lien avec les écosystèmes, pour induire des transformations structurelles porteuses de développement durable.  

 Revenant sur la situation du continent, le conférencier a relevé qu’au niveau du classement des pays suivant les indices de développement sur la base du PIB, aucun pays africain ne figure parmi les 100 premiers. Pourtant, cela n’était pas ainsi, du 15ème au 18ème siècle, a-t-il rappelé. Pourtant le continent africain a été un grand centre commercial qui accueillait les négociants portugais, danois, hollandais et brésiliens et qui venaient au Togo, un grand centre métallurgique. Pour le professeur Schepers, le défi est là et il faut le relever.

Dans son analyse et en s’appuyant sur le fonctionnement des systèmes, l’orateur, a demandé de changer de paradigmes pour restaurer la grandeur du pays. Par ailleurs, il a fait savoir que les gouvernements africains constituent la pièce maitresse dans le changement et les transformations structurelles. Pour finir, il a dit qu’il n’y a pas de raison pour que le Togo ne  fasse pas comme la Finlande qui est parmi les 5 pays les plus riches au monde. Il a donc appelé à la flexibilité et à l’agilité pour s’adapter au contexte du monde comme cela est le cas de l’Israël et du Singapour. Pour notre pays le Togo, il faut développer et produire des biens et services pour l’Afrique et le monde. C’est une nouvelle forme de penser, a-t-il conclu.

L’exposé de l’orateur s’est enrichi par la séance de questions et réponses et de divers commentaires de certains participants. Auparavant, le professeur Tossou Atchrimi, directeur de l’Institut Afrique Europe de l’Innovation et des Métiers de l’Université de Lomé, a souhaité la bienvenue à l’assistance et précisé le cadre de la conférence. La conférence qui s’est déroulée sous la modération du professeur Koffi N. Tsigbé, a connu la participation du 1er Vice-Président de l’UL, du Directeur de cabinet du Président de l’UL, des doyens et directeurs, et des étudiants.

La remise des attestations aux récipiendaires de la formation certifiante en entrepreneuriat est prévue le vendredi 1er avril 2022.

https://univ-lome.tg/conference-lul-ecosystemes-dinnovation-et-transformations-structurelles