Skip to main content
Conférence d’actualité à l’UL : un regard sur les ‘’Fast Food’’!

Conférence d’actualité à l’UL : un regard sur les ‘’Fast Food’’!

La restauration rapide (fast-food), est un mode de restauration dont le but est de faire gagner du temps au client en lui permettant de consommer rapidement les plats commandés ou de les emporter. Un sujet de l’heure qui, sous la coordination de la direction de la recherche et de l’innovation, a encore rassemblé enseignants, étudiants, public et acteurs du secteur de la restauration qui ont eu envie de connaître et de savoir davantage sur les conditions de préparation des mets servis par les Fast Food à Lomé. « Prolifération des ‘’Fast Food’’ dans la ville de Lomé : quelle stratégie pour une bonne sécurité alimentaire » est le thème retenu pour la conférence animée par le Professeur Yaovi Ameyapoh, ce 29 juillet 2022, à l’auditorium de l’Université de Lomé, sous la modération du Professeur Cyprien Koffi Aholou.

En effet, les mets servis dans les ‘’Fast Food’’ sont le plus souvent, des frites, du hamburger, de la pizza, des sandwichs et des boissons qui ne répondent toujours pas aux normes de qualité requise. Or, la sécurité alimentaire prend en compte la disponibilité de l’aliment mais aussi l’innocuité de cet aliment. Pour le conférencier, plusieurs études ont démontré que la malbouffe riche en acides gras saturés et en sucres est un facteur d'obésité, de troubles métaboliques et de maladie cardiaque. Une étude réalisée en Australie révèle que la disponibilité de Fast-food détermine l’incidence des crises cardiaques. Aussi des cas d’intoxication alimentaire surviennent-ils souvent après consommation d’aliments hors domicile.

Pour le Pr Ameyapoh, des actions concertées nécessaires à la résolution de ces problèmes passeront par l’amélioration des qualités nutritionnelle et hygiénique des denrées consommées hors foyer pour ce secteur qui joue un rôle socio-économique très important dans nos pays. Il a préconisé que des données utiles soient disponibles pour les politiques de santé publique et que les autorisations qu'octroient les collectivités territoriales à ces types de restauration, notamment lorsqu'ils s'implantent à côté des établissements scolaires, soient rationnalisées.

Cette conférence qui s’est déroulée en mode hybride a suscité beaucoup de réactions de la part du public qui a même suggéré qu’elle soit reprise dans un cadre plus accessible à tous.