Skip to main content
Année académique 2020-2021 : les écoles doctorales de l’université de Lomé ouvrent leurs portes aux primo-doctorants.

Année académique 2020-2021 : les écoles doctorales de l’université de Lomé ouvrent leurs portes aux primo-doctorants.

 

L’Université de Lomé, dans la mise en œuvre de sa réforme Licence-Master-Doctorat, vient de recruter les tout premiers doctorants au profit des trois écoles doctorales (ED) pour le compte de l’année académique 2020-2021. Après le lancement officiel des ED, le 13 août 2020 et le séminaire sur les bonnes pratiques et la maîtrise des textes dans les  Ecoles Doctorales le 06 avril 2021 à la salle Professeur Koffi Ahadzi-Nonou de la présidence de l’UL, l’Université  de Lomé vient de boucler la dernière phase de la réforme du système Licence-Master-Doctorat (LMD)  dans laquelle elle  s’est engagée   en 2005. Le LMD est devenu le système officiel  en vigueur  dans l’enseignement supérieur au Togo depuis 2009. Le dernier  palier de la réforme, le grade de Doctorat (D) ainsi lancé, va permettre aux doctorants d’entamer l’apprentissage de la recherche dans un cadre structuré, reformé et harmonisé. Ces écoles doctorales vont travailler en synergie avec les structures de recherche universitaire (SRU) qui sont déjà opérationnelles. Pour le compte de l’année académique 2020-2021, la liste sélective des candidats avec la publication des directeurs de thèse, donnera un nouvel élan à la recherche universitaire à l’UL.  Les trois écoles doctorales, faut-il le rappeler, École doctorale LETTRES ET HUMANITES : ED730_LH qui regroupe les sciences de l’homme, de la société, les lettres, langues et arts; École doctorale DROIT ECONOMIE ET GESTION : ED731_DEG, regroupe les domaines des Sciences Juridiques, Politiques, de l’Administration et les sciences Économiques et de gestion ; enfin l’École doctorale SCIENCES, TECHNOLOGIES, INGENIERIE ET SANTE : ED732_STIS qui rassemble les domaines des sciences naturelles et agronomiques, mathématiques, physiques, chimie, sciences de l’Ingénieur et Informatiques et des sciences de la santé, vont accueillir  au total 214 doctorants. Avec la détermination du président de l’UL, le professeur Dodzi Komla Kokoroko,  un nouveau pas vient d’être franchi dans la réforme engagée  à l’Université de Lomé.