Soumis par direcoop le mar, 12/19/2017 - 14:57

ATELIER D’ÉCHANGE SUR LES ÉCOLES DOCTORALES DANS LES UNIVERSITÉS PUBLIQUES DU TOGO

UL_UK_Doctorale

Un atelier d’échange sur l’arrimage des écoles doctorales aux axes prioritaires de développement national s’est ouvert le mardi 19 décembre 2017 à l’auditorium de l’Université de Lomé. L’atelier regroupe les représentants des deux universités publiques du Togo, des ministères, des centres de recherche, des entreprises et de la société civile ainsi que des partenaires techniques et financiers de l’enseignement supérieur.

Il s’agit de ‘‘boucler l’architecture complète du LMD par l’organisation du grade D au sein des Universités publiques’’, selon Pr Kouami KOKOU, Directeur national de la Recherche scientifique et Président de la Commission UL/UK sur les écoles doctorales. ‘Les doctorats se font au sein des écoles doctorales qui sont des fédérations de structures de recherche universitaire, équipes, laboratoires, centres et instituts qui organisent et coordonnent les formations doctorales’’, a-t-il ajouté.  

Cet atelier vient concrétiser le travail d’une commission de 9 membres issus des universités publiques du Togo. Les propositions issues de ce travail préparatoire sont ainsi soumises à l’analyse des acteurs réunis en vue de les parfaire.

Les universitaires sont appelés à analyser et compléter la proposition des écoles doctorales, des projets de formation doctorale et des doctorats tout en se basant sur les compétences  en présence et les possibilités de formation des structures de recherche universitaire.

Les partenaires quant à eux, auront à définir ensemble avec les universitaires les attentes en matière de formation des docteurs des Universités publiques du Togo et devront ensuite arrimer et faire concorder les besoins en formation identifiés avec les priorités nationales de développement.

Pour Mme Kuwèdaten . NAPALA, Directrice-adjointe de la Direction des Affaires Académiques et de la Scolarité (DAAS) de l’Université de Kara, membre de la Commission UL/UK, les travaux permettront de compléter les besoins en formation des docteurs dans les Universités publiques du Togo par l’apport des partenaires. En plus des partenariats de formation innovante pourront être ébauchées pour le grade Doctorat ou encore le Master.

Des travaux préparatoires, il émane sous forme de proposition une nouvelle arborescence des formations doctorales pour coller aux besoins spécifiques du pays. Six écoles doctorales sont ainsi proposées et couvrent les sciences technologie et ingénierie ; agriculture, production et environnement; société, droit et développement ; civilisations, arts, lettres et langues ; économie, gouvernance et gestion ; et enfin santé, environnement et population.

UL_UK_Doctorale

 

Rappelons qu’une présentation générale a permis aux acteurs présents de revenir sur des notions telles que la nature d’un projet de formation doctorale, la structuration de la recherche universitaire. Selon Mme QUASHIE épouse ATTOH-MENSAH, membre de la Commission UL/UK, avec la reforme LMD, la formation doctorale sera désormais organisée exclusivement au sein des écoles doctorales. En plus du travail personnel du doctorant, cette formation comprendra de façon réglementaire des formations complémentaires pour amener le doctorant à devenir un professionnel.

Les recommandations issues de la restitution et la synthèse des travaux en atelier seront versées au document final.