Soumis par direcoop le mar, 10/31/2017 - 20:43

RENCONTRE D’INFORMATION A L’INTENTION DES ÉTUDIANTS DE L’UNIVERSITÉ DE LOMÉ SUR LE PROJET "GALILÉE"

Projet Galilée UL

Le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, Professeur Octave Nicoué BROOHM, a animé l’après-midi du mardi 31 octobre 2017, à l’auditorium de l’UL, une séance d’information à l’intention des étudiants de l’Université de Lomé. La séance a rassemblé l’ensemble des représentants des étudiants de l'Université notamment, les délégués généraux, les responsables d’associations estudiantines et de nombreux étudiants. Les deux Vice-Présidents de l'Université de Lomé, Pr Komlan BATAWILA et Mme Kafui KPEGBA, des Doyens et Directeurs des établissements et services centraux de l'UL ainsi que des enseignants-chercheurs ont également assisté à la séance. Ensemble avec ces différents acteurs du monde universitaire, le Ministre BROOHM a passé en revue, quelques problèmes de l'heure liés à la vie universitaire afin de trouver des voies et moyens pour remettre l’enseignement supérieur et la recherche en ordre de bataille, pour gagner le pari des reformes courageusement engagées à l’Université de Lomé.

A l’orée de cette rentrée académique 2017-2018, le Ministre BROOHM a jugé opportun d’échanger avec les étudiants autour de certaines préoccupations communes, notamment la rentrée universitaire, la réforme LMD et ses effets induits, la problématique des franchises universitaires et de la liberté académique. Les échanges ont également portée sur la question des responsabilités de l’Etat, l’engagement du gouvernement, les bourses et allocations, la nouvelle plateforme d'inscription en ligne de la Direction des Bourses et Stages (DBS) pour les inscriptions aux bourses et allocations de secours (www.dbs.tg), et enfin le projet "Galilée".

Projet Galilee UL

Le Projet "Galilée", est un concept unique développé par le Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche qui vise à offrir l’opportunité à chaque étudiant des universités publiques du Togo, de disposer d'un ordinateur portable et d’une connexion à l’internet à prix réduit. Ceci, pour leur permettre de bien s'intégrer dans le système LMD à l'heure où le Wifi est devenu une réalité sur le campus. Selon les explications du Ministre BROOHM, le projet est assez avancé et rentre bientôt dans sa phase de mise en œuvre finale avec la réception des lots d’ordinateurs de marque.

« Des ordinateurs portables de dernière génération avec un Service Après-Vente (SAV) et une garantie sur matériel d'un (1) an à un prix de 110 mille francs CFA, et une facilité de payement garantie par l'Etat et les banques partenaires», a indiqué le Ministre.

Pour bénéficier de cet outil indispensable aux études, le principe est simple : « l’étudiant doit s’inscrire sur une plateforme de gestion du projet. Il dépose cinquante mille (50.000) FCFA, et le complément de sa participation, c’est-à-dire soixante mille (60.000) FCFA, est payable soit au comptant ou sur un durée d’un an (12 mensualités), à raison de cinq mille (5.000) CFA par mois », a ajouté le Ministre. D'ores et déjà, la plateforme d’inscription en ligne au projet est disponible à l’adresse www.projetgalilee.tg. La plateforme prend également en compte la gestion des payements des étudiants.

Projet GALILEE UL

La 2ème Vice-Présidente de l’Université de Lomé, Mme Kafui KPEGBA, a fait remarquer qu’à travers ce projet "Galilée", le gouvernement togolais démontre, une fois encore, son attachement à un enseignement de qualité, aux préoccupations du monde estudiantin et de la communauté universitaire toute entière. Elle a donc invité les étudiants à saisir cette occasion pour acquérir des ordinateurs, un outil indispensable dans leur formation.

Une série de questions et réponses a permis aux étudiants de mieux cerner le concept du projet "Galilée". Ils ont également profité de l'occasion pour exprimé leurs différentes préoccupations liées à la rentrée universitaire et leurs conditions études, la sécurité sur le campus en ces temps de crise politique, les barèmes d'obtention des bourses et allocations, pour ne citer que celles-là. Tous sont répartis satisfaits et rassurés quant aux mesures prises par le gouvernement et les autorités universitaires de Lomé pour leur garantir de meilleures conditions d'études.