News

  • 1
  • 2
  • 3
Prev Next

ANNONCE DU 4ème COLLOQUE DU RESEAU DES C…

ANNONCE DU 4ème COLLOQUE DU RESEAU DES CLINIQUES JURIDIQUES  FRANCOPHONES 2018

  4e colloque du Réseau des Cliniques Juridiques Francophones (Lomé 2018) La Faculté de Droit de l’Université de Lomé et la Clinique d’Expertise Juridiques et Sociale organisent les 6 et 7 mars...

Read more

SÉANCES D’INFORMATION À L’INTENTION DES …

SÉANCES D’INFORMATION À L’INTENTION DES NOUVEAUX BACHELIERS

Dans le cadre de ses activités pédagogiques, la Direction des Affaires Académiques et de la Scolarité (DAAS) de l’Université de Lomé invite les bacheliers désireux de s’inscrire à l’Université de...

Read more

VISITE DU DIRECTEUR EXÉCUTIF DE WASCAL A…

VISITE DU DIRECTEUR EXÉCUTIF DE WASCAL AU TOGO

Le Directeur exécutif du "Centre Ouest Africain de Service Scientifique sur les Changements Climatiques et l'Utilisation Adaptée des Terres" (WASCAL en anglais), Pr Jimmy ADEGOKE, a effectué, les 27 et 28...

Read more

PASSATION DE CHARGES A L’UL : M. KANGNI …

PASSATION DE CHARGES A L’UL : M. KANGNI ADAMA REMPLACE MME ATEFEIMBO MAGNAN A L’ESSD ET MME KOUMEALO ANATE SUCCEDE A MME PEPEVI KPAKPO A L’ISICA

Les passations de charges suite à la nomination de nouveaux directeurs à la tête de l’Ecole Supérieure de Secrétariat de Direction (ESSD) et de l’Institut des Sciences de l’Information, de...

Read more

NOTRE UNIVERSITE CHANGE !

NOTRE UNIVERSITE CHANGE !

Deux ans après l’adoption du plan stratégique de modernisation (2015 – 2020), l’Université de Lomé se dote d’un plan directeur de développement. L’atelier de validation de ce document, véritable outil...

Read more

APPEL A CANDIDATURES : SESSION INTERREGI…

APPEL A CANDIDATURES : SESSION INTERREGIONALE DE PREPARATION AU CONCOURS D’AGREGATION DES SCIENCES JURIDIQUES, POLITIQUES, ECONOMIQUES ET DE GESTION - CAMES 2017

Il est porté à la connaissance des candidats au concours d’agrégation en Sciences Juridiques, Politiques, Economiques et de Gestion, CAMES 2017, que la session inter-régionale de préparation aura lieu du...

Read more

APPEL A CANDIDATURES DE L’AUF: APPUI AUX…

APPEL A CANDIDATURES DE L’AUF: APPUI AUX MOBILITES ACADEMIQUES ET SCIENTIFIQUES 2018

L’appel à candidatures s’adresse principalement aux responsables de formation des établissements d’enseignement supérieur d’Afrique de l’Ouest qui souhaitent inviter des missionnaires étrangers pour assurer des cours dans certaines disciplines pour...

Read more

DOUBLE CEREMONIE DE RECEPTION D’OUVRAGES…

DOUBLE CEREMONIE DE RECEPTION D’OUVRAGES A LA BIBLIOTHEQUE CENTRALE DE L’UL ET DE REMISE D'EQUIPEMENTS A LA POLICE UNIVERSITAIRE

Le Président de l’Université de Lomé, Pr Dodzi Komla KOKOROKO, a procédé, le mercredi 07 juillet 2017, à la remise d’ouvrages didactiques à la bibliothèque centrale de l’Université de Lomé...

Read more

LA GIZ-TOGO FAIT DON D'EQUIPEMENTS INFOR…

LA GIZ-TOGO FAIT DON D'EQUIPEMENTS INFORMATIQUES AU LABORATOIRE DE RECHERCHE FORESTIERE (LRF) DE LA FACULTE DES SCIENCES DE L’UNIVERSITE DE LOME

La GIZ-TOGO, coordinatrice du Programme de Réserve de Biosphère Transfrontalière du Delta du Mono (RBTM), a fait don d’un important lot d’équipements informatiques au Laboratoire de Recherche Forestière (LRF) de...

Read more

APPEL À CANDIDATURES: FORMATION SUR L’AS…

APPEL À CANDIDATURES: FORMATION SUR L’ASSURANCE QUALITÉ INTERNE EN AFRIQUE CENTRALE ET EN AFRIQUE DE L’OUEST (DIES AQA) 2017-2019

Date de fin de soumission : 21 août 2017 Date de publication des résultats de l’appel : 15 septembre 2017 Profil des participants : Responsables Assurance Qualité au sein des établissements et services centraux des...

Read more

OFFRES DE BOURSE DE STAGE DU GOUVERNEMEN…

OFFRES DE BOURSE DE STAGE DU GOUVERNEMENT ISRAELIEN

L’Agence Israélienne pour la Coopération Internationale au Développement (MASHAV) en collaboration avec l’Organisation des Nations Unies pour l’Education, la Science et la Culture (UNESCO) invite les professionnels à participer au...

Read more

ETUDIER A L’UNIVERSITE D’OTTAWA A FRAIS …

ETUDIER A L’UNIVERSITE D’OTTAWA A FRAIS REDUITS

L’Université d’Ottawa (Canada) dans le souci d’ouvrir ses portes aux étudiants internationaux a mis en œuvre une nouvelle politique d’exonération partielle des droits de scolarité. Cette nouvelle politique permet à des...

Read more

APPEL A PROPOSITIONS DE PROJETS DE RECHE…

APPEL A PROPOSITIONS DE PROJETS DE RECHERCHE PARTENARIALE – 2017

L’AUF lance un appel à candidatures dans le but de soutenir les acteurs de la recherche universitaire à s’engager dans un partenariat bilatéral structuré avec une entreprise. Une attention particulière...

Read more

DEUXIEME APPEL A CANDIDATURE AUF : APPUI…

DEUXIEME APPEL A CANDIDATURE AUF : APPUI A LA PARTICIPATION A UN COLLOQUE SCIENTIFIQUE 2017

La Direction régionale Afrique de l’Ouest (DRAO) de l’AUF lance un appel à candidatures en direction de ses institutions membres pour appuyer avec elles, la participation des doctorants et enseignants...

Read more

FORMATIONS A DISTANCE A L'UNIVERSITE DE …

FORMATIONS A DISTANCE A L'UNIVERSITE DE LOME

L'université de Lomé en collaboration avec les Universités Amity (Inde), Delhi (Inde) et BITS (Inde) organise dans le cadre du projet Pan African e-Network des formations à distance dans les...

Read more
Colloques

Colloques (16)

Colloque Cliniques Juridiques Francophones 2018

 

4e colloque du Réseau des Cliniques Juridiques Francophones (Lomé 2018)

La Faculté de Droit de l’Université de Lomé et la Clinique d’Expertise Juridiques et Sociale organisent les 6 et 7 mars 2018 à Lomé, le 4e colloque du Réseau des Cliniques Juridiques Francophones sous le thème : « Universités et Accès au droit dans l’espace francophone ».

L’appel à communication est ouvert aux juristes, sociologues, philosophes, anthropologues, politologues, historien(ne)s, etc. qui s’intéressent à l’étude de l’accès au droit, à l’enseignement du droit et à la place de l’Université dans la société.

Les propositions de communications (maximum 500 mots) sont à poster sur le site dédié http://lome2018.sciencesconf.org avant le 15 octobre 2017 (Rubrique…). Les personnes seront informées de l’acceptation ou du refus de leur proposition pour le 31 octobre 2017.

NB : Il est important que ces propositions s’inscrivent dans l’une des thématiques du colloque, dans une démarche scientifique au-delà de la seule description des activités d’une clinique juridique donnée.

Télécharger l’appel à candidature ci-joint !

logoul 2Dans le cadre de ses activités pédagogiques, la Direction des Affaires Académiques et de la Scolarité (DAAS) de l’Université de Lomé invite les bacheliers désireux de s’inscrire à l’Université de Lomé, à assister à des séances d’information sur les conditions d’accès aux différents parcours et les nouvelles modalités d’inscription les 03 et 10 octobre 2017 à partir de 09 heures dans l’amphi 1500 au Campus Nord.

Par ailleurs, la préinscription (en ligne) des bacheliers débutera le mercredi 04 octobre 2017 sur le site www.daas.univ-lome.tg et prendra impérativement fin le vendredi 1er décembre 2017.

Trouvez le Communiqué en attache !

Passation ESSD UL 2017 1Les passations de charges suite à la nomination de nouveaux directeurs à la tête de l’Ecole Supérieure de Secrétariat de Direction (ESSD) et de l’Institut des Sciences de l’Information, de la Communication et des Arts (ISICA) se sont déroulées le mardi 1er août 2017. Le 1er Vice-Président et le Directeur des Ressources Humaines de l’Université de Lomé ont assité aux deux cérémonies.

A l’ESSD, M. Kangni ADAMA remplace Mme Atèfeimbo MAGNAN et prend l’engagement d’innover, de renforcer et de moderniser.

Passation ESSD UL 2017 3La Directrice sortante s’est réjouie de passer le témoin à un directeur pouvant être considéré comme produit de la maison, M. ADAMA ayant fait une partie de sa formation à l’ESSD.

Le nouveau Directeur de l’ESSD n’aspire pas au repos tant le chantier est immense. Il s’est rappelé à juste titre les projets mis en œuvre ou envisagés, dans le contexte du système LMD, à l’occasion de la célébration des 30 ans de l’ESSD, en décembre 2016.

Passation ESSD UL 2017 2‘‘J’assumerai mes charges de Directeur dans le respect des textes en vigueur et conformément à la lettre de mission qui m’est assignée en ayant toujours à l’esprit les trois lignes de principes, innover, renforcer, moderniser’’ a précisé M. ADAMA.

M. Kangni ADAMA, en service à la Direction des Affaires Académiques et de la Scolarité (DAAS) jusqu’à sa nomination, est nanti d’un doctorat.

 

A l’ISICA Mme Kouméalo ANATE prend fonction en remplacement de Mme Pépévi KPAKPO et a promis pérenniser l’esprit de famille, d’équipe et de solidarité qui y a toujours prévalu.

Passation ISICA 2017 UL 1Pour ne pas déroger à la règle, Mme Pépévi KPAKPO, Directrice sortante de l’ISICA a pris la première la parole retraçant l’historique de l’école, les nombreux défis et attente liés à sa création avant de déboucher sur les perspectives notamment la nécessité de l’ouverture d’un parcours Master. ‘‘Vous êtes une femme battante, dévouée et dynamique et c’est surement toutes vos qualités qui ont milité pour votre nomination’’ s’est exprimée Mme KPAKPO s’adressant à la nouvelle directrice.

Rappelons que Mme Kouméalo ANATE, Maître de Conférences, est Enseignant-Chercheur à l’ISICA depuis près de dix (10) ans.

Passation ISICA 2017 UL 3Que ce soit à l’ESSD ou à l’ISICA, le 1er Vice-Président de l’UL a tenu à préciser le contexte des nominations qui loin d’être des sanctions participent plutôt du souci de renouvellement des instances de gouvernance de l’Université de Lomé, dans la droite ligne des différentes réformes engagées par l’équipe dirigeante. Remerciements aux directrices sortantes pour le travail accompli, félicitations et exhortation aux nouveaux et enfin engagement de la Présidence à poursuivre l’appui multiforme pour la continuité des diverses actions déjà entreprises, sont les points marquant des interventions de Pr Komlan BATAWILA.

Passation ISICA 2017 UL 2Photos de famille et cocktail offerts par la Direction ont mis fin à la cérémonie aussi bien à l’ESSD qu'à l’ISICA.

 

(Photo 1: M. ADAMA, à g., recevant les charges des mains de la Directrice sortante de l'ESSD; Photo 2: Mme MAGNAN installant le nouveau directeur dans son bureau; Photo 3: Photo de famille à l'issue de la cérémonie à l'ESSD)

(Photo 4: Mme ANATE, à g., recevant les charges des mains de la Directrice sortante de l'ISICA; Photo 5: Mme ANATE et Mme KPAKPO posant avec le 1er VP de l'UL; Photo 6: Vue de famille à l'issue de la cérémonie à ISICA)

IMG 1586Le Directeur exécutif du "Centre Ouest Africain de Service Scientifique sur les Changements Climatiques et l'Utilisation Adaptée des Terres" (WASCAL en anglais), Pr Jimmy ADEGOKE, a effectué, les 27 et 28 juillet 2017, une visite de travail au Togo en vue de la préparation d’un grand sommet de l’institution annoncé pour le mois de septembre 2017 à Lomé.

Accompagné du Président du Conseil d’Administration de WASCAL, M. Peter DERY, et la Secrétaire permanente à l’institution, Mme Harriet BAFFOE, Pr Jimmy ADEGOKE a été reçu par le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, Pr Octave Nicoué BROOHM, le jeudi 27 juillet. Ils sont porteurs de doléances relatives à la tenue des réunions prochaines du Conseil d’Administration de WASCAL et du Conseil des Ministres des pays membres du réseau WASCAL. IMG 1585Dans les échanges, la délégation n'a pas tari d'éloges quant à la place prépondérante qu'occupe le Togo dans l'histoire de l'institution. En effet, au Togo fut signé l’acte fondateur de WASCAL en 2012, puis s'en est suivie la tenue de la première réunion du Conseil d’Administration de WASCAL, et la tenue du premier Conseil des Ministres des pays membres de WASCAL dont la première présidence a été assurée par le Ministre BROOHM. C'est aussi l'occasion pour la délégation, à travers le Ministre, d'adresser toutes ses félicitations au gouvernement togolais pour être le premier pays membre de WASCAL, à ce jour, à s’acquitter de sa contribution à cent-pour-cent pour la réussite du programme.

IMG-20170801-WA0020Quant au Ministre BROOHM, c'est un grand plaisir de voir le programme WASCAL progresser au Togo. Il a tenu à rassurer la délégation de l’intérêt que le gouvernement accorde au phénomène des changements climatiques et son engagement au niveau international à trouver des solutions pour la maîtrise de ses effets néfastes. Vu la pertinence des doléances formulées par ses interlocuteurs, Pr BROOHM a pris acte et a promis d'en parler aux plus hautes autorités du pays. 

Le vendredi 28 juillet, la délégation a été reçue par le Président de l’Université de Lomé, Pr Dodzi Komla KOKOROKO, dont l’Université abrite le programme de Master recherche WASCAL sur « le changement climatique et la sécurité humaine ». Ils ont notamment échangé sur l’organisation et la tenue des deux réunions majeures IMG 1645de WASCAL annoncées pour les mois à venir et sur un projet de création d’une onzième école WASCAL en « Changement climatique et Informatique » au Burkina Faso.

Le séjour de la délégation à Lomé s'est achevé sur une séance de travail effectué avec le Directeur du centre WASCAL,  Pr Kouami KOKOU et son équipe. Une visite des locaux qui abritent le centre WASCAL à l'Université de Lomé a mis fin aux travaux.

Rappelons que le programme WASCAL (West African Science Service Center on Climate Change and Adapted Land Use) est créé 2012 et appuyé financièrement par le ministère allemand de l'éducation en vue de la maîtrise des effets néfastes des changements climatiques dans la sous-région ouest-africaine. Il est présent dans dix (10) pays dont Bénin, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Gambie, Ghana, Niger, Nigéria, Sénégal, Togo et propose des formations de haut niveau aux grades Master et Doctorat suivant des thématiques spécifiques liées aux changements climatiques.

IMG-20170801-WA0023

 IMG 1675

 

Plan Directeur ULDeux ans après l’adoption du plan stratégique de modernisation (2015 – 2020), l’Université de Lomé se dote d’un plan directeur de développement. L’atelier de validation de ce document, véritable outil de planification à moyen et long terme, s’est tenu le mardi 25 juillet 2017 à la salle de conférences de l’Institut Confucius. Les deux Vice-Présidents de l’Université de Lomé, des représentants de la communauté universitaire de Lomé ainsi que des partenaires techniques et financiers l’enseignement supérieur ont assisté à l’atelier.

‘‘La finalisation de ce plan directeur est la parfaite illustration de notre familiarisation avec le cadre des bonnes pratiques à l’Université de Lomé’’ s’est exprimée la 2ème Vice-Présidente de l’UL ouvrant les travaux.

Pour le Directeur de la Planification et de la Prospective de l’UL, Pr Kpérkouma WALA, le plan induit des dispositions qui permettront de rendre plus performante l’Université dans ses différentes tâches. ‘‘Dans les différents secteurs d’activité de l’UL il y aura une planification opérationnelle avec des outils de suivi-évaluation ce qui permettra d’évaluer les performances de l’institution sur les trois ans à venir’’ a précisé Pr WALA.

Le plan de développement de l’UL prévoit des orientations prospectives sur les trois années à venir dans les six domaines que sont l’organisation spatiale du campus de Lomé, le développement de l’enseignement et de la formation, la promotion et la valorisation de la recherche universitaire, l’amélioration de la qualité de la vie universitaire, la matérialisation des services à la communauté, la modernisation du pilotage et de la gouvernance universitaire.

Nous y reviendrons !

logoul 2Il est porté à la connaissance des candidats au concours d’agrégation en Sciences Juridiques, Politiques, Economiques et de Gestion, CAMES 2017, que la session inter-régionale de préparation aura lieu du 09 au 14 Octobre 2017 à l’Université de Lomé.

Les candidats intéressés sont priés de déposer le 20 septembre 2017, au plus tard, à la faculté de droit de l’Université de Lomé, les documents suivants :

-         Un exemplaire de chacun des travaux ;

-         Un exemplaire de la note de synthèse ;

-         Une fiche de renseignement précisant l’université d’origine et la matière choisie pour la première et la seconde leçon.

Les versions électroniques des documents sollicités seront transmises pour la section sciences juridiques et politiques à Mme AZANDEGBE Nicole, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et pour la section sciences économiques et de gestion à Mme SOLITOKE Ida, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Une participation financière de 150 000 FCFA (Cent cinquante mille francs) sera versée par les candidats au secrétariat du département de droit privé, avant le début de la Session.

Les candidats sélectionnés dans le cadre du projet Horizons francophones Agrégation sont dispensés du paiement des droits de participation.

Pour tous renseignements : Mme AZANDEGBE Nicole Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. SOLITOKE Ida,  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Trouvez en attache l'Appel à candidature !!

AUF LogoL’appel à candidatures s’adresse principalement aux responsables de formation des établissements d’enseignement supérieur d’Afrique de l’Ouest qui souhaitent inviter des missionnaires étrangers pour assurer des cours dans certaines disciplines pour lesquelles l’établissement manque de compétences.

Il s’adresse également aux autorités universitaires qui souhaitent recevoir des experts étrangers pour animer des séminaires de formation destinés à consolider les dispositifs d’assurance qualité dans les domaines de la formation, de la recherche, de la gouvernance, de la pédagogie, du numérique, etc.

Date de fin de soumission des candidatures : 30 septembre 2017 à minuit TU.

Période d’exécution des missions retenues : 1er janvier au 31 décembre 2018.

Pour les détails sur chaque type de missions couvertes ainsi que les formulaires et conditions de candidature veuillez lire la suite au lien ci-dessous :   http://urlz.fr/5AN5

IMG 1510Le Président de l’Université de Lomé, Pr Dodzi Komla KOKOROKO, a procédé, le mercredi 07 juillet 2017, à la remise d’ouvrages didactiques à la bibliothèque centrale de l’Université de Lomé et d'équipements de sécurité à la police universitaire.

Sur demandes formulées par les décanats de la Faculté de Droit (FDD) et de la Faculté des Sciences Economiques et de Gestion (FASEG), les ouvrages au nombre de 368 ont été acquis sur fonds propres de l’institution pour un montant estimé à près de 10 millions 500 mille FCFA. Il s'agit de 186 ouvrages de Droit et 182 ouvrages d’Economie et de Gestion, au profit de la formation et de la recherche. IMG 1517Pour le Président de l'Université de Lomé, « l’acquisition d’ouvrages d’éditions récentes à la bibliothèque centrale de l’UL, s’inscrit dans une dynamique structurelle de reconstitution du fonds documentaire de l’Université en vue de répondre au mieux aux besoins d’informations formulées par les étudiants et les enseignants-chercheurs ». Il est annoncé pour très prochainement, la réception d'ouvrages de mêmes qualités au profit de la Faculté des Sciences (FDS) et de la Faculté des Sciences de l’Homme et de la Société (FSHS).

D’une cérémonie à une autre, Pr KOKOROKO a procédé, à la présidence de l’Université de Lomé, à une remise d’équipements au corps de la police universitaire de Lomé. IMG 1545Il s’agit de matraques en bois et en plastique, de lampes torches, de menottes, de motos de marque Sanya et Haojue pour les interventions rapides, et d'un véhicule pick-up Hilux double cabine pour des rounds de sécurité sur le campus. L'objectif visé à travers l’acquisition de ces équipements, également sur fonds propres, est le renforcement du dispositif sécuritaire sur le campus. « Ces matériels sont destinés à l’entrainement du corps de la police universitaire et au self défense », a indiqué la 2ème Vice-Présidente de l’Université de Lomé, Mme Kafui KPEGBA. Ils devront surtout permettre aux agents entrainés de l’Université de mieux assurer la sécurité des biens et des personnes et de faire face plus efficacement aux mouvements sur le campus.

Des Doyens, Directeurs et Directrices des établissements et services centraux de l’Université de Lomé ainsi que des enseignants-chercheurs et des étudiants ont assisté aux deux cérémonies.

IMG 1171La GIZ-TOGO, coordinatrice du Programme de Réserve de Biosphère Transfrontalière du Delta du Mono (RBTM), a fait don d’un important lot d’équipements informatiques au Laboratoire de Recherche Forestière (LRF) de l’Université de Lomé, le ‎mardi ‎27 ‎juin ‎2017, à la salle de conseil de la Présidence de l’UL.

Composé d'ordinateurs Laptop HP pavillon, d'imprimantes HP Laserjet Pro, de GPS MAP, d'appareils photo, de vidéoprojecteurs EPSON, de disques durs, de clés USB et d'onduleurs, le tout estimé à 10 millions 500 mille FCFA, l’ensemble du matériel offert a été réceptionné des mains du Directeur des Ressources Forestières (MERF), IMG 1189M. Yao Mawouéna APLA, par la 2ème Vice-Présidente de l’UL, Mme Kafui KPEGBA, en présence du Coordonnateur National du Projet RBTM, M. Komina Honam ATSRI, du Directeur du Laboratoire de Recherche Forestière (LRF), Pr Kouami KOKOU, des enseignants-chercheurs ainsi que des étudiants. Ces équipements informatiques sont un appui de la GIZ-TOGO à la recherche scientifique dans le cadre du projet «Mise en place d'un système d'évaluation de la dynamique de l'utilisation des terres et de suivi des indicateurs de gestion de la réserve de biosphère transfrontière du mono (SESI-RBTM) », initié par le Laboratoire de Recherche Forestière de l’Université de Lomé (Togo) et le Laboratoire de Biomathématiques et d'Estimations Forestières de l'Université d'Abomey-Calavi (Bénin).

Principal objectif du projet qui date de 2014, l'inscription de la zone du Mono comme réserve de biosphère transfrontière entre le Togo et le Benin avec comme corollaire la gestion durable et la restauration des écosystèmes liés au fleuve Mono, ses affluents et ses berges en vue d'optimiser ses services écosystémiques et minimiser les risques d'inondation récurrents dont sont victimes les riverains. IMG 1183Dans le cadre du projet SESI-RBTM, le Laboratoire LRF de l’Université de Lomé est chargé du suivi scientifique et du renforcement des capacités des acteurs impliqués dans la gestion des ressources naturelles de la réserve de biosphère transfrontalière du Mono. Il a pour mission de contribuer à l'amélioration de l'état de connaissance des ressources et de la dynamique des occupations du sol dans la zone de cette réserve de biosphère transfrontalière. Par ailleurs, pour la gestion de la masse de données qui sera engendrée par le programme MERF-GIZ, le Laboratoire est sollicité pour mettre en place et héberger un système de gestion des données disponibles sur la réserve et faire de la zone un observatoire placé sous la tutelle de l'Université de Lomé.

Les principaux résultats attendus à la fin du projet SESI-RBTM sont entre autres la cartographie des sites écologiques, la définition participative des règles d'utilisation et de gestion des ressources, la mise en place et la redynamisation des structures de gouvernance telles que les associations villageoises de gestion participative des aires protégées (AVGAP), la matérialisation des limites des zones cibles, l'élaboration et la validation de cinq plans d’aménagement et de gestion, la soumission du dossier d'inscription de la réserve au programme MAB-UNESCO.

IMG 1193

Logo DAADCompress

Date de fin de soumission : 21 août 2017

Date de publication des résultats de l’appel : 15 septembre 2017

Profil des participants : Responsables Assurance Qualité au sein des établissements et services centraux des Universités publiques.

Niveau minimum exigé : Master

Télécharger les formulaires de candidature à remplir et à retourner par mail à l’adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 -         Dossier de candidature

-         Plan d’actions stratégiques (PAS)

-         Lettre d’Appui

     -         Appel à Candidature

Dscription

Le programme DIES est coordonné par l´Office Allemand d´Echanges Universitaires (Deutscher Akademischer Austauschdienst, DAAD) en collaboration avec la Conférence des Recteurs Allemands (Hochschulrektorenkonferenz, HRK). Il est financé par le Ministère fédéral de la coopération économique et du développement (Bundesministerium für wirtschaftliche Zusammenarbeit und Entwicklung, BMZ). Si vous souhaitez des informations supplémentaires sur le programme DIES du DAAD, veuillez consulter le site suivant www.daad.de/dies.

La formation se situe dans le cadre du projet EWAQAS qui est un projet du programme DIES et qui est réalisé en coopération avec le Conseil africain et malgache pour l’enseignement supérieur (CAMES), l’Association des universités africaines (AUA), l’UNESCO, l´Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) et l’Autorité Nationale d'Assurance Qualité de l'enseignement Supérieur (ANAQ-SUP). La formation DIES AQA (2017-2019) succède le cours TrainIQA (2013-2017) du programme DIES, ayant pour objectif principal le renforcement de l’assurance qualité au niveau de l’enseignement supérieur en Afrique Centrale et en Afrique de l’Ouest. La formation est coordonnée par l’Université de la Sarre.

Résultats escomptés

La formation DIES AQA compte, au niveau des participants, à renforcer:

  • La compréhension des concepts théoriques de la qualité, de l’assurance qualité et du développement de la qualité ainsi que la capacité de les évaluer en tenant compte des différentes visions et missions des institutions d’enseignement supérieur et de recherche;
  • La capacité de concevoir et de mettre en œuvre des questionnaires et des évaluations scientifiques ainsi que de contrôler les processus impliqués;    
  • La capacité d’appliquer des techniques et des méthodes scientifiques appropriées pour réfléchir aux résultats de l’assurance qualité et pour établir des cycles de qualité avec des processus de suivi à tous les niveaux des institutions d’enseignement supérieur et de recherche ;
  • La capacité de reconnaître les liens entre le développement de la qualité, le développement du personnel et le développement organisationnel ;  
  • La capacité de formuler des recommandations sur le développement de la culture de qualité au niveau institutionnel.

Le contexte et les objectifs de la formation

L’enseignement supérieur en générale en Afrique Centrale et en Afrique de l’Ouest, est fortement affecté par des changements dynamiques qui représentent à la fois des sources d’opportunités considérables et des défis émergents. Ces changements sont notamment liés à la demande croissante des services d’éducation et à la massification. De tels développements constituent un grand défi en ce qui concerne le maintien des standards de qualité dans l’enseignement supérieur, particulièrement dans les pays partenaires de la coopération allemande au développement.

Par conséquent la présente formation vise à contribuer au développement des institutions de l’enseignement supérieur et de recherche dans la région de l’Afrique Centrale et de l’Ouest dans le sens d’une coopération fructueuse.

La formation DIES AQA, étant un projet de formation intensif, définit en tant qu’objectifs à long terme :

  • L’implémentation et le renforcement de mécanismes et de structures internes d’assurance qualité au niveau des institutions de l’enseignement supérieure dans la région de l’Afrique Centrale et de l’Ouest ;
  • Le renforcement de processus de dialogue relatif à l’assurance qualité et à la gestion universitaire à l’échelon interrégional et bilatéral (pays de la région de l’Afrique Centrale et l’Ouest et l’Allemagne) dans le cadre du programme DIES du DAAD.

Pour ce faire, les responsables qualité des universités participantes seront renforcés dans leurs capacités à établir des structures d’assurance qualité dans la région cible afin de faciliter la comparabilité des performances des étudiants et des diplômes et de favoriser la mobilité des étudiants et des enseignants-chercheurs ainsi que des chercheurs entre les pays différents.

 

Les principaux thèmes de la formation sont relatifs :  

  • à l’assurance qualité au niveau de l’enseignement supérieur;
  • aux outils et le processus de l’assurance qualité au niveau de l’enseignement supérieur;

 

Contenu et méthodes

Module Visite des Vice-présidents (VP) chargés de l’assurance qualité  en Allemagne : En guise d’introduction au contexte de la formation, les vice-présidents chargés de l’assurance qualité des universités sélectionnées seront invités en Europe (Sarrebruck et Bonn, Allemagne / Nancy, France) en décembre 2017 afin de recevoir les informations centrales sur l’assurance qualité au niveau de l’enseignement supérieur et sur les points focaux de la formation.

La formation DIES AQA sera réalisée en formation-mixte autour de cinq modules, étant :

1-   Module DIES AQA I – Objectifs et instruments d’assurance qualité au niveau de l’enseignement supérieur en Afrique et en Europe. Introduction et principes de base de l’assurance qualité.

2-   Module DIES AQA II – L’assurance qualité au niveau de l’enseignement et de la gestion de l’éducation.

Méthodes et structures.

3- Module DIES AQA III – L’assurance qualité au niveau de l’enseignement et de la gestion de l’éducation.

Contenus et méthodes.

4- Module DIES AQA IV – L’assurance qualité au niveau de la gestion et de la direction universitaire.

5.Module transversal DIES AQA – Formation en ligne.

 

Les modules 1-4 seront traités dans des ateliers de présence qui auront lieu dans la région de l’Afrique Centrale et l’Ouest et en Allemagne. Le module 5, étant transversal, sera entièrement dispensé en ligne.

La formation est orientée intensivement vers la pratique. Les ateliers seront réalisés en mode d’apprentissage mixte, notamment par des présentations des experts, des discussions entre les participants et les experts, des études de cas et par un encadrement personnalisé.

Le concept d’apprentissage est basé sur une approche de la formation en équipe et animé par des experts en assurance qualité européens et africains. En plus des présentations des experts, le partage d’expériences individuelles des participants au niveau de leur champ de travail et en étant responsable de l’assurance qualité dans leurs propres institutions d’enseignement supérieur va constituer le cœur de la formation. Le coaching par des pairs autour de la réalisation des projets individuels en assurance qualité, l’accompagnement personnalisé constituent le socle didactique de la formation.

 

Mise en pratique

Chaque responsable participant est supposé(e) développer et mettre en œuvre un projet relatif à l’implémentation de structures ou de systèmes d’assurance qualité au profit des institutions respectifs (Plan d’actions stratégiques, PAS). La gestion de la mise en œuvre du PAS servira de mise en pratique des connaissances transmises aux participants. A partir de l’expérience et des connaissances acquises durant la formation, les participants pourront contribuer au renforcement du processus de réformes au niveau de leurs institutions.

Tout au long de la durée du projet, les participants seront coachés et accompagnés au niveau de la mise en œuvre de leur PAS par les responsables de DIES AQA et par les experts en assurance qualité.

La soumission d’un tel plan d’action stratégique (PAS) est obligatoire pour la postulation de candidature au projet. (cf. formulaire du plan d’actions stratégiques (PAS)).

Le PAS doit intégrer des problématiques relatives à l’assurance qualité dans l’enseignement supérieur, comme par exemple les thèmes suivants :

a)      Le Système d’assurance qualité :

  • Développement d’une directive sur la politique/stratégie de l’assurance qualité ;
  • Mise en place d’une cellule d’assurance qualité ;
  • Programme pour le développement du personnel ;
  • Conception d’un manuel d’assurance qualité (etc.).

b)      Les outils et procédures :  

  • Conception et réalisation d’un rapport d’auto-évaluation interne/externe (p.ex. pour une évaluation des programmes ou institutionnelle) ;  
  • Conception d’une évaluation de l’enseignement et de l’apprentissage

La conception et la mise en œuvre des PAS individuels seront discutées régulièrement pendant les ateliers de présence.

 

Calendrier de la formation DIES AQA (a.c)

Activités

2017

2018

2019

Lieu

Module Visite des Vice-présidents (VP) charges de l’assurance qualité  –

Mission d’information et Introduction au projet pour VP

11.-15. Décembre

 

 

Bonn/ Sarrebruck/ Nancy, Allemagne, France

Module DIES AQA I –

Objectifs et instruments d’assurance qualité au niveau de l’enseignement supérieur en Afrique et en Europe. Introduction et principes de base de l’assurance qualité.

 

05.-09.

Février

 

Yaoundé,

Cameroun

Module DIES AQA II – L’assurance qualité au niveau de l’enseignement et de la gestion de l’éducation. Méthodes et structures.

 

18.-22. Juin

 

Bonn/

Sarrebruck

Module DIES AQA III – L’assurance qualité au niveau de l’enseignement et de la gestion de l’éducation. Contenus et méthodes.

 

15.-19.

Octobre

 

Yaoundé,

Cameroun

Module DIES AQA IV – L’assurance qualité au niveau de la gestion et de la direction universitaire.

 

 

25.-29.

Mars

Dakar,

Sénégal

Module transversal DIES AQA – Formation en ligne

 

Janvier 2018 – Mai 2019

 

Lancement de la formation : Mission d’information et ateliers au niveau des directions

Pour établir des structures d’assurance qualité effectives et durables, l’engagement à caractère contraignant au niveau des directions respectives est obligatoire.

Pour ce faire, les vice-présidents chargés de l’assurance qualité seront invités à participer à une mission d’information qui aura lieu en décembre 2017 en Allemagne. Les parties prenantes présentes auront l’occasion de s’échanger et de s’informer sur le lien entre l’assurance qualité et son importance pour la planification stratégique dans le domaine de la gestion universitaire. Des exemples de bonne pratique établis en Europe et en Afrique formeront la base thématique de l’échange.

Prérequis

Pour leur participation à la formation, les candidats devraient remplir les critères suivants :

  • être responsable qualité au sein de votre institution ;
  • avoir à préférence déjà de connaissances dans le domaine de l’assurance qualité (de préférence entre 35 et 50 ans) ;
  • être titulaire au moins d’un diplôme master ;
  • maîtrise parfaite du français (la maîtrise de la langue anglaise serait un atout) ;
  • avoir un contrat à durée indéterminé ou à longue durée dans votre institution ;
  • accepter de participer à toutes les activités de la formation.

La lettre d’appui signée par votre institution est obligatoire pour votre participation.

Pays cibles

Les pays de l’espace CAMES. Au moins 50 % des participants doivent être employés dans des institutions issues du Gabon, du Cameroun, de la République du Congo, de la République Démocratique du Congo, de Madagascar, du Tchad et de la République Centrafricaine.

Candidature, dossiers à fournir et procédure de sélection

L’appel à candidature est ouvert du 27.06.2017 au 21.08.2017. Les dossiers reçus hors délai ne pourront pas être considérés.

Veuillez remplir et nous envoyer en courriel électronique les documents suivants :

  • Dossier de candidature
  • Plan d’actions stratégiques (PAS)
  • Une lettre d’appui signée par la direction de l’université

Les formulaires sont disponibles en version Word et PDF.

 

Si vous rencontrez des problèmes techniques, n’hésitez pas à nous contacter.

Université de la Sarre

Office international

Courriel: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Nadja Ickert

Tel. : +49 681 302 71110

Aurore Reck

Tel. : +49 681 302 71123

 

L’annonce officielle de la sélection est prévue pour le 15.09.2017.

Coordination de la formation DIES AQA

L’Université de la Sarre assure la coordination de la formation. Les modules sont développés en coopération avec l’Université de la Grande Région (UniGR), la CEVAL (institution d’évaluation), les Chaires de Communication Interculturelle du département des Études Romanes et les cellules spécialisées sur l’assurance qualité interne. Les documents de la formation ont été élaborés dans le cadre de la formation DIES TrainIQA, coordonnée par l’Université Duisburg-Essen.

Financement de la formation DIES AQA

La formation est financée par les fonds du Ministère fédéral allemand de la coopération économique et du développement (BMZ).

Les dépenses suivantes seront prises en charge :  

  • Les frais de déplacements internationaux : le vol aller-retour et le déplacement au lieu où les réunions/ateliers auront lieu (correspondant au règlement du DAAD) ;  
  • L’hébergement, petits déjeuners, pauses déjeuner/café, diners durant chaque phase de présence, y inclue la réunion des vice-présidents chargés de l’assurance qualité en Allemagne sur la base du règlement financier du DAAD
  • L’assurance maladie pendant les phases de présence en Allemagne
  • Les frais de dépenses de visa (si nécessaire)

Il n’est pas prévu de payer des indemnités journalières aux participants. Les dépenses pour la formation sont incluses dans le financement du BMZ.

 

Télécharger les formulaires de candidature à remplir et à retourner par mail à l’adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 -         Dossier de candidature

 -         Plan d’actions stratégiques (PAS)

 -         Lettre d’Appui

 -         Appel à Candidature

Page 1 sur 2
fick geschichten instagram hilesi Poker Siteleri Rbet sexo relatos
Copyright © 2012 Université de Lomé Tous droits réservés