Soumis par systeme le lun, 02/13/2017 - 16:16

SIGNATURE D'ACCORD DE PARTENARIAT ENTRE L’UNIVERSITE DE LOME ET LA CHAMBRE NATIONALE DES NOTAIRES DU TOGO

UL-NOTAIRES

L’Université de Lomé et la Chambre Nationale des Notaires du Togo (CNNT) sont désormais partenaires. L’accord de coopération entre les deux institutions a été signé, le lundi 13 février 2017, à la salle de Conseil de la Présidence de l’UL, par Pr Dodzi Komla KOKOROKO, Président de l’UL, et Maître Daniel Ekoué DOSSEH, Président de la Chambre Nationale des Notaires du Togo (CNNT).

Ce cadre partenarial englobe les domaines de l’élaboration de programmes scientifiques de formation en Droit, la formation théorique et pratique des étudiants en droit, la formation continue des notaires et de leurs collaborateurs.

D’après cet accord, la Chambre nationale des notaires du Togo (CNNT) s’engage à participer à la formation des juristes à l’Université de Lomé sous la forme qui sera décidée d’un commun accord par les deux institutions. A la demande de l’Université de Lomé, la CNNT pourra participer à la redéfinition des programmes de formation dans les filières juridiques. Sur proposition de la CNNT, des notaires pourront dans le cadre du présent accord, dispenser des cours à l’Université de Lomé, animer des séminaires, ou donner des conférences sur des thèmes choisis d’un commun accord par les deux institutions dans l’intérêt des étudiants de l’université et principalement des étudiants en Droit.

Dans le cadre de la formation permanente de ses membres, la Chambre Nationale des Notaires du Togo (CNNT) pourra faire appel à des enseignants de l’Université de Lomé pour animer certaines séances de formation suivant des modalités à déterminer d’un commun accord. La Chambre nationale des notaires du Togo s’engage à recevoir en stage, en fonction de la capacité d’accueil de ses membres, des étudiants de la Faculté de Droit et d’autres Institutions de l’Université de Lomé. Les membres de la Chambre nationale des notaires du Togo pourront être sollicités, selon les cas, pour diriger des mémoires ou être membres de jurys d’évaluation des travaux de fin d’études.

Des revues juridiques animées principalement par les enseignants-chercheurs, les notaires et les étudiants en Droit seront créées en vue de favoriser les réflexions théoriques sur la pratique du Droit au Togo. Les modalités techniques et financières de mise en œuvre des activités choisies seront déterminées d’un commun accord et par avenants.

Image retirée.  Image retirée.