Soumis par systeme le mar, 12/08/2015 - 00:15

XIV COLLOQUE INTERNATIONAL DE L’AOAA OUVERT A L’UNIVERSITE DE LOME

Le XIVème colloque international de l’Association Ouest-Africaine d’Archéologie (AOAA) s’est ouvert hier lundi 07 décembre 2015 à l’Auditorium de l’Université de Lomé sous le thème « Archéologie, conflits armés et sécurité du patrimoine en Afrique de l’ouest ». La cérémonie d’ouverture a été présidée par Mme Ama GAMETI, Directrice de Cabinet du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, en présence du Président de l’Université de Lomé, Pr François Messanvi GBEASSOR, des nombreux participants universitaires et chercheurs venus du Bénin, du Burkina Faso, du Cameroun, de la Cote d’Ivoire, du Ghana, du Maroc, du Mali, du Niger, du Nigéria, de la République centrafricaine, du Sénégal, de la France, du Tchad et du Togo, ainsi que des étudiants.

Ouvert du 07-11 décembre 2015, la rencontre de Lomé a pour objectif d’apporter une analyse critique sur l’insécurité grandissante dans la sous-région ouest-africaine en rapport avec la sauvegarde du patrimoine. C’est surtout l’occasion de proposer des approches de solutions face à l’ampleur des pillages, à la dégradation irréparable des biens culturels souvent causée par l’ignorance ou la passivité des populations parfois par le désir de lucre de certains habitants et face au rythme alarmant de la disparition de notre patrimoine naturel et culturel.

Face aux violences politiques récurrent, quasi permanent dans l’espace social africain et prenant une tournure souvent dramatique à l’occasion des destructions des biens culturels classés ou non sur la liste du patrimoine mondiale de l’UNESCO, au point que ces derniers sont toujours en dégradation avancée ou en disparition, les travaux de cette XIVème colloque international de l’AOAA seront centrées successivement sur les problèmes méthodologiques, la typologie des violences tous azimuts, les incidents économiques de l’instabilité politique, les conflits identitaires et le rôle de la communauté internationale dans la résolution des crises politiques en Afrique.

Les assises de Lomé plancheront sur cinq thématiques, consacrées respectivement à la recherche archéologique en Afrique de l’Ouest et à ses perspectives, à l’archéologie en lien avec les périodes et les zones de conflits armés, au patrimoine aux prises avec ces mêmes conflits armées, à l’archéologie dans sa dimension de dialogue des cultures et des nations et enfin à l’archéologie préventive ou de sauvetage.

Ce XIVème colloque international de l’Association Ouest-Africaine d’Archéologie (AOAA) prend fin le 11 décembre 2015 avec une sortie touristique sur la ville de Notsè.

Image retirée.  Image retirée.