Soumis par systeme le mar, 05/23/2017 - 23:14

SIGNATURE D’UN ACCORD CADRE DE COOPERATION ENTRE L’UL ET LE CEA-SAMEF DE L’UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP (UCAD)

Le Président de l’Université de Lomé, Pr Dodzi Komla KOKOROKO a signé, le mercredi 24 mai 2017, une convention visant à nouer un partenariat de coopération entre l’UL et le «Centre d’Excellence pour la Santé de la Mère et de l’Enfant (CEA-SAMEF) en Afrique de l’Ouest et du Centre" de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Sénégal).

L'objet de la présente convention est de permettre à l’UNIVERSITE DE LOME et L’UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP (UCAD), à travers le CEA-SAMEF, de nouer un partenariat axé sur le développement de synergie dans les interventions pour une plus grande efficacité des actions d’amélioration de la santé au profit des mères et des enfants ; de collaborer dans la préparation, la formulation, l’exécution, le suivi et l'évaluation de Projets de promotion et d'appui à la santé de la mère et de l’enfant ; de collaborer dans la mise en œuvre de programmes d’enseignement et de recherche en collaboration avec les différents acteurs ; et enfin de mettre en œuvre des Projets concertés au bénéfice de la mère et de l’enfant.

Aux termes de cet accord, l’UL s’engage à collaborer avec le CEA-SAMEF dans la mise en œuvre des stratégies de renforcement des compétences des enseignants et des étudiants de l’Université de Lomé et des Universités Sénégalaises dans les domaines de la santé et de la nutrition de la mère, du nouveau-né et de l’enfant ; ce, en contribuant au recrutement en vue des différentes formations de courte durée ou continues proposées par le CEA-SAMEF. L’UL s’engage à appuyer la formation des étudiants du Diplôme d’études spécialisées de Pédiatrie, de Gynécologie-Obstétrique, de Santé Publique et de Nutrition humaine et d’autres domaines en rapport avec la santé de la mère et de l’enfant, par la participation des enseignants-chercheurs du CEA-SAMEF aux enseignements dans le cadre de ces programmes ; puis au renforcement des capacités des enseignants de l’UL et des Universités Sénégalaises dans les méthodes innovantes de formation (E-learning, simulation, télémédecine) et l’appui à la préparation des concours du CAMES. Par la signature de cet accord, l’UL s’engage également à la mutualisation des expertises dans le cadre des formations basées sur les compétences développées par l’Université de Lomé et le CEA-SAMEF ; à l’élaboration et la mise en œuvre de Projets communs de recherche opérationnelle dans les domaines de la santé maternelle et infantile ainsi que la nutrition et enfin au suivi et l’évaluation des stratégies mises en œuvre ainsi que le partage des leçons apprises.

L’UCAD, à travers le CEA-SAMEF, s'engage à son tour à assurer la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation des programmes du présent protocole d'accord ; à mettre en place des mécanismes de transfert des compétences pour la pérennisation des interventions du CEA-SAMEF et de l’Université de Lomé afin de mettre au point des méthodes innovantes de diagnostic, de prévention et de traitement des maladies de la mère et de l’enfant. L’UCAD s’engage aussi à mettre à la disposition de l’Université de Lomé les ressources nécessaires pour le respect de ses engagements dans ladite convention ; et à mettre à la disposition de l’Université de Lomé, son pool d’experts pour la mise en œuvre de ses activités (appui à la formation ; collaboration dans le cadre de Projets de recherche, participation aux enseignements théoriques et pratiques, encadrement de mémoires de fin de formation et participation aux jurys).

Le présent protocole d'accord est valable pour une durée de trois (3) ans renouvelables à compter de sa date de signature par les deux parties.

A noter que la mise en œuvre du projet incombe à la Faculté des Sciences de la Santé (FSS) de l’Université de Lomé.

Image retirée.