Soumis par systeme le sam, 11/12/2016 - 00:54

COLLOQUE DE LA FDD SUR LES ACCORDS ACP-UE

Colloque de la FDD sur les accords ACP-UE

L’Université de Lomé a abrité les 10 et 11 novembre 2016 un colloque international sur les accords ACP-UE. Sous le thème « les accords ACP-UE : bilan, perspectives ou dépassements », ce colloque de deux jours est organisé par la Faculté de Droit de l’UL en partenariat avec le Centre de Recherche en droits Fondamentaux, des Echanges Internationaux et de la Mer de l’Université du Havre en France.

La cérémonie d’ouverture qui s’est déroulée à la salle de conférence de l’Institut Confucius a été présidée par le 1er Vice-Président de l’UL, Pr Komlan BATAWILA, en présence d'imminentes personnalités, des conférenciers venus d'universités françaises, marocaines, burkinabés et togolaises ainsi que de nombreux étudiants. Au-delà de dresser un bilan, d’entrevoir des perspectives ou le dépassement des accords de libre-échange signés entre l’Afrique-Caraïbes-Pacifique et l’Union Européenne il y a 16 ans, il s’agit surtout, à travers ce colloque, de sceller les liens de partenariat entre la Faculté de Droit de l’UL et le Centre de Recherche en droits Fondamentaux, des Echanges Internationaux et de la Mer de l’Université du Havre.

 

Signés en l’an 2000, les accords ACP-UE auront 20 ans en 2020. Pour les panelistes, ce colloque est l’occasion de s’étendre sur les vicissitudes de ces accords concurrencés par de nouveaux partenariats. Véritable fer de lance des nombreux échanges commerciaux, les différents accords ACP-UL ont permis aux Etats ACP de contourner les barrières douanières de leur métropole et de se hisser aux premiers rangs des partenaires commerciaux de ces derniers. Face à ‟la libéralisation commerciale devenue une nécessité mondiale à laquelle la quasi-totalité des Pays devraient se soumettre ˮ, les enseignants-chercheurs à ce colloque pensent que le renouvellement du régime commercial ACP-UE s’impose car il faut transcender les défis de la réciprocité et du traitement différencié et inscrire ce partenariat dans une approche globalisante tout en insistant sur les enjeux sécuritaires.

 

Les travaux du colloque ont abordé des thèmes variés dont entre autre  ‟libéralisation commerciale et sécurité alimentaire dans le cadre des accords de partenariat économique en Afriqueˮ, ‟les APE et les droits de la propriété instinctuelle : impacts et perspectives de développementˮ, ‟les problèmes et perspectives de la politique des sanctions de l’UEˮ, ‟les enjeux de coopération ACP-UEˮ, ‟l’UEMOA dans la négociation de l’APE Afrique de l’Ouest : de l’improvisation à la déviance du schéma intentionnelˮ, ‟l’effectivité de la dimension politique dans les conventions ACP-UEˮ, ‟la charte de Lomé sur la sécurité maritime à l’aune des accords de partenariat économiqueˮ.

Les conclusions de ces travaux serviront de recommandations aux politiques publiques en vue d’un renouveau du partenariat ACP-UE.

Image retirée. Image retirée.